La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Des journalistes agressés près de St Nicolas du Chardonnet ?

Des journalistes agressés près de St Nicolas du Chardonnet ?

publié dans flash infos le 5 avril 2010


Sur le site « Le salon Beige » et sous la plume de Michel Janva, on peut lire cette mise au point bien nécessaire qui rétablit la vérité. Certains « medias » sont vraiment indignes…

05 avril 2010
Des journalistes agressés près de St Nicolas du Chardonnet ?

 C’est ce qui circule de dépêches en dépêches. John-Paul Lepers aurait été agressé sur le parvis de Saint-Nicolas du Chardonnet et aurait été bousculé.

La réalité est que l’équipe de l’ancien journaliste de Canal Plus, John-Paul Lepers, est arrivée le jour de Pâques dans le contexte que nous connaissons à l’égard de l’Église et du pape et qu’ils ont planté leur camion de production non pas de l’autre côté de la rue, mais sur le parvis lui-même, à quelques mètres seulement des marches. Donc, en sortant de leur église, les fidèles de Saint-Nicolas du Chardonnet tombaient sur un camion sur lequel était écrit en grandes lettres « PARLONS DE L’ISLAM ». Caméras et perches enregistraient les conversations… Bref, une jolie provocation. Comment ne pas voir là une agression des caméras et des perches qui vont filmer, enregistrer et dévisager les paroissiens le jour de l’une des plus grandes fêtes chrétiennes ? Dans un article sur son blog, John-Paul Lepers dit lui-même : «Moi, j’emmerde tout le monde avec mon micro…»

Alerté par un de ses paroissiens, l’abbé Beauvais s’est alors rendu sur le parvis pour confirmer à M. Lepers que ses fidèles et lui-même ne souhaitaient pas voir leur image utilisée par leurs services, leur montrant qu’il n’était pas dupe de leur provocation. Face à leur refus, il a obstrué d’une de ses mains l’objectif de la caméra et de l’autre le micro. Voyant leur provocation tomber à l’eau, les membres de l’équipe, sans doute bien vexés, ont perdu leur sang froid et ont entouré de manière plus impulsive encore le curé de Saint-Nicolas avec leurs armes favorites, toujours les mêmes : les micros, les caméras. Sans doute auraient-ils bien aimé que le curé devienne hargneux. Dans ces cas là, leurs enregistrements auraient été communiqués à leurs compères d’AFP et autres canards. Mais à leur grand dam, le curé n’a touché absolument personne. En revanche, les caméras étaient, quant à elles, à moins de dix centimètres de son visage. On attend que M. Lepers communique la vidéo de l’évènement…

Il a fallu le courage d’un jeune garçon, sans doute écœuré par les manières de ces « informateurs », pour dégager l’abbé de ce guêpier, en repoussant les caméramans. C’est l’abbé Beauvais qui a fait appel à la police. Mais pour prendre le statut de victime quand on vient déshabiller les catholiques dans leur maison, quoi de plus facile que de diffuser des dépêches expliquant qu’on a été agressé ?

John-Paul Lepers explique tout naïvement qu’il souhaitait connaître l’avis des traditionalistes sur la question de l’Islam. Pourtant, qui a de la mémoire se souviendra que sa chaîne « Télélibre » avait rencontré l’année dernière Fiamenta Vener, l’une des deux femmes à avoir monté l’affaire Williamson et à s’en être vantée. Dans une vidéo à l’équipe de John-Paul Lepers, la journaliste s’en prend vigoureusement au pape Benoît XVI en jugeant son pontificat…

N’étant pas à une calomnie près, elle fait croire que dans les écoles traditionalistes, on bat plusieurs fois par jour avec des bâtons les enfants, que ces derniers doivent se laver tout habillés ! Ceux qui ont tourné cet entretien sont ceux-là même qui sont venus sur le parvis de Saint-Nicolas hier. Sur son blog, aux couleurs noires et rouges, dont les commentaires font échanger anticléricaux les plus acharnés et révolutionnaires les plus extrémistes, le malheureux journaliste a la naïveté de dévoiler son but. Il s’agissait pour lui de présenter l’Islam sous un beau jour pour mieux conspuer le catholicisme :

« John Paul Lepers réalise actuellement un documentaire intitulé “Parlons de l’Islam” dans le cadre d’une série pour France 4. L’enquête n’avait jusque là pas posée de problème. A bord de son camping car, siglé du titre du documentaire, l’équipe avait visité une mosquée à Roubaix vendredi 2 avril, et avait été très bien accueillie par les représentants de l’association et l’Imam. Le lendemain samedi, ils ont pu librement tourner lors du rassemblement de l’UOIF au Bourget. »

Le message qui devait circuler était clair : comme ils sont bons ces Musulmans ! Comme ils sont mauvais ces Catholiques !

Michel Janva

Revue-Item.com

article précédent

Eric Zemmour, florilège

article suivant

Pédophilie : l’Eglise n’est pas une communauté de « parfaits »

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS