La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Le communiqué de l’Elysée est honteux

publié dans flash infos le 26 février 2015


Évêque de Blois : le communiqué de l’Élysée est honteux !


jean pierre batut

J’ai expliqué ici, et en trois points, pourquoi le communiqué de l’Élysée sur les 21 martyrs coptes était scandaleux. Je peux aussi préciser aujourd’hui que sur un point il est formellement faux. Le communiqué, en effet, dénonce « l’assassinat sauvage de 21 ressortissants égyptiens ». Or, le nombre des chrétiens égyptiens égorgés puis décapités, est de 20 ! La 21ème victime était de nationalité soudanaise mais également copte orthodoxe selon ma consœur Marie-Gabrielle Leblanc… Un communiqué pétri de non-dit et d’à-peu-près… Mais dont notre commentaire a été lu près de 31 000 fois sur L’Obs et a touché plus de 26 000 personnes sur notre page Facebook… Un commentaire et une critique partagés, pour l’essentiel, par Mgr Jean-Pierre Batut, évêque de Blois. Voici son commentaire, du 20 février, sur ce communiqué, tel qu’on peut le lire sur le site Internet du diocèse ou l’entendre sur RCF 41…

Il y a quatre-vingts ans, en Allemagne, le régime nazi persécutait les Juifs, et la volonté d’Hitler était de les supprimer tous. Pourquoi ? Simplement parce qu’ils étaient juifs, et pour aucune autre raison.

Il y a trois jours, le groupe Daech en Lybie décapitait froidement 21 coptes égyptiens. Pourquoi ? Pas parce qu’ils étaient égyptiens, mais parce qu’ils étaient coptes, c’est-à-dire chrétiens, et pour aucune autre raison.

Au cas où on en aurait douté, ceux qui ont vu la vidéo diffusée sur internet pouvaient y lire que ces 21 malheureux étaient mis à mort parce qu’ils faisaient partie, je cite, « du peuple de la croix fidèle à l’Église égyptienne ennemie. »

C’est pourquoi personne ne peut être fier du communiqué de l’Élysée condamnant, je cite, « avec la plus grande fermeté l’assassinat sauvage de 21 ressortissants égyptiens». Non, personne ne peut être fier de ce communiqué, parce qu’il ne fait pas honneur à notre pays.

Comme l’a rappelé Mgr Pascal Gollnisch, directeur de l’Œuvre d’Orient : « Quand on porte atteinte à des juifs danois ou français, il est bien sûr important de rappeler qu’ils sont danois ou français, mais il faut aussi souligner qu’ils ont été tués parce que juifs. En Libye, il est très clair que c’est contre des chrétiens que Daech a voulu agir, que leur foi était visée ».

D’où vient le fait qu’il paraît impossible à certains de nos dirigeants de reconnaître qu’il y a des pays où les chrétiens sont persécutés ou même assassinés parce qu’ils sont chrétiens, et non parce qu’ils sont égyptiens ou libyens ? Reconnaître cela serait-ce attentatoire à la laïcité ? J’affirme aujourd’hui haut et fort que si – ce qu’à Dieu ne plaise – certaines personnes le pensent, même et surtout si elles ont de hautes responsabilités au sommet de l’État, ce n’est pas à leur honneur, ni à l’honneur de la France. Et la situation du monde est trop grave en ce moment pour que, chrétiens ou non, nous puissions nous résigner à avoir honte de notre pays.

Source : Diocèse de Blois (20 février)

Revue-Item.com

article précédent

Un évêque parle

article suivant

Crise économique: Un évêque italien pointe la responsabilité de l’avortement et de la dénatalité

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS