La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Suivez les activités de l'Abbé Aulagnier
Entraide et Tradition
couvent saint-paul

Catéchisme pour adulte. Les sacrements.

8 octobre 2010
Catéchisme pour adulte. Les sacrements.
Catéchisme pour adulte. Les Sacrements Le sacrement en général Quatrième leçon. ( 8 octobre) Du nombre des sacrements. Après avoir donné la définition du sacrement, (leçon 1), expliqué la nécessité des sacrements et de leurs raisons d’être (leçon 2), puis de leurs éléments constitutifs, de matière et de forme (leçon 3), le Catéchisme du Concile de Trente en arrive à l’étude du nombre des sacrements. Ce sera notre leçon 4 : « le moment est venu, dit-il, de parler du nombre des Sacrements ». Il dit même que cette question est « très utile » à la connaissance...

En l’honneur de Saint Michel Archange

3 octobre 2010
En l’honneur de Saint Michel Archange
Prédication pour le 19ème dimanche après la Pentecôte. En l’honneur de Saint Michel Archange « L’Ange se tint près de l’autel du temple, un encensoir d’or à la main » « Et tandis que l’archange Michel luttait contre le dragon, on entendit la voix de ceux qui disaient : «le Salut est à notre Dieu ». Telles sont, MBCF, les deux premières antiennes des Premières Vêpres de la fête de saint Michel Archange. Elles feront l’objet de notre méditation de ce dimanche. Alors que je me trouvais sans ministère, j’avais imaginé d’ouvrir une paroisse « virtuelle »...

Le sacrement en général. Troisième leçon: la matière et la forme des sacrements

29 septembre 2010
Le sacrement en général. Troisième leçon: la matière et la forme des sacrements
Les Sacrements Le sacrement en général Troisième leçon. ( 2 Octobre) La matière et la forme des sacrements. Dans la leçon deux, nous avons étudié les raisons de l’institution des sacrements. Nous avons dit que Dieu avait institué les sacrements, comme signe sensible et sacré, en raison de la nature humaine, essentiellement en raison du mode de connaissance humain qui va du sensible à l’intelligible, – c’est la première raison et la plus importante – et parce qu’ils sont l’occasion pour celui qui les reçoit d’un accroissement de la foi et la charité....

Solennité de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.

25 septembre 2010
Solennité de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.
Prédication pour le 18ème dimanche après la Pentecôte. Solennité de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus. Sainte Thérèse, Thérèse Martin, naquit à Alençon le 2 janvier 1873, en Normandie, de parents très chrétiens (Louis et Zélie-Marie Martin), aujourd’hui béatifiés, qui regardaient leurs neuf enfants comme des présents du Ciel et les offraient au Seigneur avant leur naissance. Thérèse eût voulu, dès l’âge de quinze ans, rejoindre ses trois sœurs au Carmel, mais il lui fallut attendre une année encore pour pouvoir y entrer, le 9 avril 1888. Au Carmel,...

Les Sacrements. Le Sacrement en général. Deuxième leçon. Les raisons qui ont fait instituer les Sacrements.

24 septembre 2010
Les Sacrements. Le Sacrement en général. Deuxième leçon. Les raisons qui ont fait instituer les Sacrements.
Les Sacrements Le Sacrement en général Deuxième leçon. ( 24 septembre) Les raisons qui ont fait instituer les Sacrements Dans la précédente leçon, la leçon 1ère, nous avons étudié successivement le sens du mot « sacrement », sa définition et sa signification, trois considérations bien importantes. Quant au sens du mot « sacrement », nous avons affirmé que son sens est différent dans le monde profane et le monde religieux. Dans le monde profane, il fut utilisé dans le sens de « serment », un serment de « fidélité ». Dans le monde religieux, il a le sens de «...

« Heureuse la Nation qui a le Seigneur pour son Dieu» (Ps 32, 12)

18 septembre 2010
« Heureuse la Nation qui a le Seigneur pour son Dieu» (Ps 32, 12)
Prédication pour le 17ème dimanche après la Pentecôte « Heureuse la Nation qui a le Seigneur pour son Dieu» (Ps 32, 12) En latin, nous avons « beata gens ». « Gens » veut dire aussi bien « nation » que « famille », qu’un ensemble de « familles » ou même « peuple », « race », « personne ». Ainsi on peut traduire heureux les « nations » ou les « familles » ou même simplement les personnes et les peuples qui ont le Seigneur pour leur Dieu. Mais pourquoi une nation, une famille, une personne est heureuse d’avoir le Seigneur pour son Dieu ? On doit pouvoir donner...