La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Black M à Verdun

publié dans regards sur le monde le 12 mai 2016


infolettre haut

Black M à Verdun : une injure à la France, à tous les poilus et particulièrement aux soldats africains morts pour la France.

L’organisation à grand prix (150 000 euros) sur le lieu de l’immense tragédie de Verdun d’un « concert » du rappeur Black M est une nouvelle illustration de l’engloutissement de la république de François Hollande dans l’abjection nihiliste, dans le piétinement de toutes les valeurs universelles du Vrai et du Beau.

C’est tout simplement une indécente violation du respect que requiert un lieu aussi chargé de signification, celle de l’holocauste des centaines de milliers de sacrifiés dans cette guerre, et parmi la foule immense des Français de toutes les provinces de la vieille Gaule, celle aussi des soldats d’Afrique ou d’Asie, de toutes races.

La mémoire de ces combattants n’est en rien portée par des formes de vocifération qui n’existaient pas alors dans leurs pays. Les raps de la haine raciste anti-française sont spécifiques de notre décomposition nationale et mentale.

Face à cela, l’AGRIF, seule depuis de longues années, agit devant les tribunaux, peu suivie hélas par une magistrature trop souvent idéologisée et trop souvent appuyée par des gouvernants acquis à toutes les perversions et inversions de l’anticulture raciste exaltée dans le manifeste « Nique la France ».

De même qu’elle a poursuivi « Nique la France », elle a chargé son avocat parisien d’étudier et de mettre en œuvre toute voie de droit contre cette profanation antifrançaise, blasphématoire de la mémoire de nos soldats sacrifiés de toutes races.

Bernard Antony

Revue-Item.com

article précédent

Amoris Laetitia: analyse par Justin Petipeu

article suivant

Rome et la FSSPX

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS