La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

le programme politique de CIVITAS

publié dans regards sur le monde le 17 septembre 2016


CIVITAS en politique : intégralement catholique,
foncièrement patriote, radicalement anti-système

 

1. CIVITAS en politique : intégralement catholique, foncièrement patriote, radicalement anti-système

Après avoir fait depuis plusieurs années le constat que les catholiques sont, en France, des orphelins politiques, Civitas a transformé cet été ses statuts pour devenir, d’un point de vue juridique, un parti politique. Dans l’esprit, Civitas se distinguera cependant nettement de toutes les connotations de particratie et de compromission qui y sont généralement associées.

Le 15 septembre, au cours d’une conférence de presse, Civitas a présenté sa stratégie, son calendrier, ses conseillers, ainsi qu’une première salve de mesures préconisées, avant-goût de son programme.

Nous allons faire notre entrée sur l’échiquier politique, ce qui passe aussi par le fait de participer aux campagnes électorales. Mais nous allons le faire sans nous soucier de cette conception malsaine de l’électoralisme qui se traduit par un discours auto-censuré, une logorrhée molle et consensuelle, un renoncement aux principes, tout cela pour mendier un pourcent supplémentaire dans les sondages. Il est hors de question que nous rampions pour être bien vu d’un système que nous détestons. Bien au contraire, nous allons mettre les pieds dans le plat, si vous me permettez l’expression.

Civitas sera bien entendu une organisation politique catholique, pro-vie, pro-famille et foncièrement patriote. Mais Civitas incarnera également un message anti-système, en rupture complète avec la vision d’une république laïque, matérialiste et décadente, vassale du nouvel ordre mondial.

CIVITAS s’adresse aux paysans, aux pêcheurs, aux artisans, aux petits commerçants, aux petites entreprises, aux ouvriers, aux employés, aux “sans dents”, aux familles, aux patriotes. CIVITAS s’adresse à tous qui veulent résister aux mondialistes, aux banksters, aux multinationales, à la gauche internationaliste et apatride, à la droite cosmopolite dont les seules valeurs sont boursières, aux lobbies interlopes, aux promoteurs du vice, aux forces occultes, aux représentants de la haute finance vagabonde et aux tenants de la haine de Dieu, de la Patrie et de la Famille. Civitas ne se contentera pas de présenter pour programme une succession de quelques slogans simplistes. J’ai d’ores et déjà fait appel à différentes personnalités qui, chacune dans son domaine de compétence, présenteront des mesures détaillées pour restaurer la France et servir le Bien commun. Nous n’allons pas réduire notre propos à pointer du doigt ce qui va mal, nous allons démontrer notre capacité à apparaître comme une véritable force de propositions de bon sens

La vidéo intégrale de la conférence de presse de Civitas est à voir ici
Diffusez-la largement auprès de vos amis

CATHOLICISME SOCIAL

Civitas veut incarner le catholicisme social en politique. Le catholicisme social est la troisième voie entre le socialisme et le libéralisme.

Civitas veut replacer Dieu au centre de la société, réintroduire la moralité dans la vie publique et l’organisation de la France.

Le catholicisme social permettra de sortir de l’impasse du matérialisme qui réduit nos contemporains à des consommateurs nomades. Nous proposons le rétablissement des corporations professionnelles, socle du catholicisme social, pour sortir de la lutte des classes. Nous proposons de réinvestir dans la France rurale et d’y redévelopper l’emploi local, de nous libérer ainsi des multinationales et du matérialisme. Nous voulons moraliser la société par le catholicisme social : réguler les marchés pour imposer un juste prix, combattre la spéculation et l’usure, promouvoir la propriété d’un logement familial en milieu rural.

STRUCTURES ET CAMPAGNES

Dans les prochaines heures, Civitas va s’organiser sur base de fédérations régionales, elles-mêmes subdivisées en sections locales, communales. Il faut un vrai travail de terrain, aller à la rencontre du pays réel, mettre en place des réunions publiques, des distributions de tracts, des collages d’affiches. Tout cela sans oublier un travail de formation de nos militants.

Le week-end dernier, déjà, la nouvelle Fédération Île-de-France de Civitas, dirigée par Thierry Bouzard, a montré l’exemple en allant à la rencontre des habitants de Forges-les-Bains

Vidéo à voir ici

avec un tract (à voir ici) soutenant la demande locale d’un référendum sur le camp de migrants qu’on veut leur imposer. Par ailleurs, deux campagnes nationales débutent dans les prochains jours. L’une est intitulée “Terrorisme, immigration de grand remplacement, les coupables sont au gouvernement”. L’autre est intitulée “Les banksters pillent votre épargne. Civitas vous défend”. Pour ces deux premières campagnes nationales, des tracts, des affiches et autocollants sont disponibles.

CONSEILLERS DE CIVITAS

CIVITAS a fait appel à différentes personnalités pour constituer un ensemble de conseillers. Ces conseillers ont un rôle de consultant dans leur domaine de compétence respectif, ils participent à la rédaction du programme de Civitas, organisent des commissions de réflexion et émettent des propositions. Ils conservent leur indépendance. Tous les propos de Civitas ne les engagent pas, de même que tous leurs propos n’engagent pas Civitas. Par contre, ils reconnaissent tous la nécessité de restaurer une France catholique.

Ces premiers conseillers sont :

Association Terre et Famille, présidée par Stéphanie Bignon, Conseillère pour la revalorisation de la France rurale, de la paysannerie, de l’artisanat et du petit commerce

. Anne Brassié, Journaliste, critique littéraire et écrivain, Conseillère de Civitas pour les domaines relevant de la Culture

. Valérie Bugault docteur en droit, ancienne avocate fiscaliste, actuellement analyste de géopolitique économique, financière et monétaire, Conseillère de Civitas pour les questions économiques, financières et monétaires

. Claire Colombi, Master 2 en Histoire économique et sociale médiévale, Conseillère de Civitas pour la revalorisation de l’enseignement de l’Histoire, le rétablissement des corporations et la protection de l’enfance

. Claude Meunier-Berthelot, Juriste de formation, elle a fait toute sa carrière dans l’Education Nationale. Elle est l’auteur de  Le trompe-l’œil de l’Education - Comprendre la “refondation” de l’Ecole en 25 leçons et C’est l’identité française qu’on assassine. Conseillère de Civitas en matière d’Enseignement

. Marion Sigaut, Historienne et écrivain, spécialiste du XVIIIe siècle, Conseillère de Civitas pour la revalorisation de l’enseignement de l’Histoire et pour la protection de l’enfance

. Jean-Pierre Dickès, Médecin, président de l’Association catholique des Infirmières et Médecins (ACIM), directeur de la revue médicale Cahiers Saint Raphaël, responsable de missions humanitaires aux Philippines et écrivain, Conseiller de Civitas pour les matières bioéthiques

. Pierre Hillard, Docteur en science politique, ancien professeur en relations internationales, spécialiste de l’étude du mondialisme, écrivain.
Conseiller géopolitique de Civitas

. Youssef Hindi, Ecrivain, historien, géopolitologue ; il travaille en collaboration avec l’Académie de Géopolitique de Paris.
Spécialisé dans la recherche historique des origines et de l’influence des idéologies modernes. Il analyse la géopolitique sur la longue durée au travers de l’influence qu’exerce sur celle-ci les courants idéologiques. Il est l’auteur de deux ouvrages : Occident et Islam – Sources et genèse messianique du sionisme, de l’Europe médiévale au Choc des civilisations et Les Mythes Fondateurs du Choc des Civilisations.
Conseiller géopolitique et stratégique de Civitas

. Jean-Michel Vernochet, Ancien journaliste au Figaro Magazine, il est écrivain et membre de l’Académie de Géopolitique de Paris.
Conseiller de Civitas en Relations Internationales et Diplomatie

CIVITAS appelle d’autres spécialistes à rejoindre ses équipes de conseillers. Adressez-vous à notre secrétariat !

Premiers points de programme présentés dans cette vidéo à voir ici

ENCORE UN APPEL

Nous avons besoin de chacun d’entre vous.
Les chantiers sont nombreux.
Il nous faut étoffer les commissions qui travaillent à la rédaction du programme dans les différents domaines (économie et finances, questions sociales, réforme des institutions, justice, instruction nationale, famille, santé, bioéthique, défense, géopolitique, culture,…).
Il nous faut des compétences en matière de communication.
Il nous faut des volontaires pour rapidement mettre en place l’implantation territoriale de Civitas jusque dans les villages.
Il nous faut des militants pour assurer la visibilité de Civitas.
Il nous faut des bonnes volontés pour tout ce qui relève de la logistique (organisation d’événements, service d’accueil,…) et de la sécurité. Nous recherchons aussi des locaux qui pourraient être mis à disposition de Civitas (occasionnellement pour des réunions ou plus régulièrement pour des permanences ou du stockage de matériel).
Il nous faut bien évidemment des moyens financiers, ce qui passe par la générosité de ceux qui le peuvent, et aussi par une grande campagne d’adhésion ainsi que d’abonnement à la revue de Civitas.
Enfin, nous avons besoin de vos prières pour que cette entreprise mérite les grâces indispensables à l’accomplissement de sa mission.

 

——————————-

 

je signe!

 

Revue-Item.com

article précédent

En la fête des sept Douleurs de Notre Dame (1)

article suivant

La vérité sur l’Islam dite par le Cardinal Burke

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS