La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Au grand Orient de France: grave inquiétude

publié dans regards sur le monde le 29 novembre 2016


godfpirate

Durant le mois d’août 2016, le Grand Orient de France a été l’objet d’un piratage informatique. Très rapidement, certains sites ont proposé de copier tout ou partie de 14 Go de données saisies chez les francs-maçons.

Mais le Grand Orient de France affichait un incroyable déni, assurant ses membres qu’aucune donnée sensible n’aurait pu être accessible.

circulaire-godf-939

L’obédience maçonnique fait maintenant marche arrière, contrainte d’avouer à ses « frères » que les informations « pillées » ont été plus importantes qu’annoncé.

Ainsi, la lettre Netori datée du mercredi 16 novembre avoue

« Par lettre d’information en date du 14 novembre, nous t’avons informé qu’après réception du fichier de 14 Go de données piratées en date du 26 août 2016, nous étions en train de faire un inventaire complet de son contenu. A ce jour, nous sommes en mesure de t’informer qu’on y trouve, outre des candidatures spontanées, des planches, des fichiers de la Fondation du Grand Orient de France, un fichier de 37.473 adresses courriel (en date du 8 juillet 2014), sans référence nominative et les fichiers (datés de juin 2014) de 59 loges, comprenant les coordonnées de 2.728 adhérents (nom, prénom, grade, matricule, adresse courriel, tel. portable, tel. domicile) et celles de 3.597 anciens adhérents (nom, prénom, matricule et motif du départ). »

De quoi inquiéter quelques milliers de francs-maçons dont l’appartenance à une société secrète pourrait bien finir dévoilée sur la place publique.

godf-16nov2016

Revue-Item.com

article précédent

Mort de Fidel Castro

article suivant

Les affirmations étonnantes du pape François (1)

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS