La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

L’Italie submergée par l’invasion

publié dans regards sur le monde le 22 décembre 2016


 

(Robert Langlois)

 


L’Italie submergée par l’invasion

italie-croix-rougeLittéralement submergée, l’Italie ne sait plus où loger les migrants qui ont envahi son sol. Déjà, la pénurie de logements touche très durement les Italiens de souche. Nombre d’entre eux vivent dans des immeubles construits dans l’urgence, de très mauvaise qualité, dans la périphérie des grandes villes. On visite rarement ce genre de quartiers quand on fait du tourisme dans ce merveilleux pays. Pourtant, cette réalité existe à très grande échelle. Partout du nord au sud, les Italiens sont très mal logés.

Le drame des jeunes couples

italie-voitureLa pénurie et les difficultés d’accès au logement sont telles qu’elles interdisent très souvent la cohabitation entre les générations. Ainsi, il suffit d’avoir circulé dans au sud de Rome pour voir, le soir venu, ces files de voitures à l’arrêt les unes derrière les autres sur le côté des tunnels routiers en périphérie des grandes villes, pour comprendre l’ampleur du problème. Les vitres sont occultées par du papier-journal pour héberger les ébats amoureux de jeunes couples qui sont obligés de vivre chez leurs parents la trentaine passée, très souvent dans de petits logements, ce qui ne facilite pas la cohabitation entre générations.

Là-dessus, se sont rajoutés les tremblements de terre qui, depuis plusieurs années ont ravagé des dizaines villages quasiment rasés. Cette année encore, malgré les promesses, la reconstruction n’a toujours pas eu lieu et un grand nombre d’Italiens de souche, ruinés et privés de leurs logements, sont obligés de vivre dans des conditions humanitaires extrêmement pénibles, le plus souvent des baraquements provisoires. Un provisoire qui dure, car le pays qui traverse une crise économique extrêmement violente ne peut plus financer la reconstruction.

Souffrance des Italiens − morgue de ses élites

Telle est la réalité de ce Peuple italien qui souffre en silence et s’en trouve mortifié sans que la moindre marque de la prétendue solidarité européenne. À cela s’ajoute lsubmersion migratoire qu’il subit par centaines de milliers, voire par, millions depuis des années. En effet, l’invasion africaine de l’Europe, organisée depuis la Libye après la destruction volontaire de ses structures gouvernementales, se déverse à flots incessants en Italie. La noria des bateaux des ONG, de FRONTEX, de la GUARDIA COSTIERA italienne organise un système de navette permanent entre les côtes libyennes et l’Italie. Le flux est énorme, permanent. Il se déverse en premier dans ce pays littéralement submergé.

italie-profanation

 

Les nouvelles qui nous parviennent d’Italie par la presse de réinformation, sont catastrophiques. Les exactions permanentes, individuelles comme en bande, que font subir les migrants à la population de souche sont inouïes. Viols, vols, meurtres, incendies, destructions de cimetières, profanations d’églises, domination, humiliations, actes de racisme, radicalisation islamiste, tout y passe. Les Italiens subissent tout cela en silence car ce Peuple est en état de sidération. Il a été abandonné par ses élites présumées, Église catholique comprise, qui, non seulement ne le défendent pas, mais le livrent aux subsahariens en le tenant enserré dans une main de fer totalitaire.

Les Autorités italiennes autorisent tout, permettent tout aux envahisseurs qui ont parfaitement compris ce message de laxismequi leur est envoyé volontairement. Il suffit de voir les jugements rendus, les relaxes de criminels, l’inaction totale des pouvoirs publics et tout ce qui est relaté par le presse de réinformation en provenance d’Italie pour le mesurer. Les envahisseurs savent qu’ils peuvent tout. Les Italiens savent qu’ils ne peuvent rien. Rien ne leur sera pardonné. Tout sera durement sanctionné. Ils n’ont plus aucun droit dans leur propre pays. Personne ne les y défend plus.

Un Peuple écrasé par le Mondialisme

C’est absolument dramatique. Le Peuple Italien qui, à la différence du Peuple de France, n’a pas eu le temps de se mithridatiser, de s’accoutumer à l’invasion, la subit de plein fouet avec une intensité incroyable sur une période extrêmement courte. C’est très exactement la « stratégie du choc », inventée pour sidérer les peuples, qui lui a été appliquée. Il s’en retrouve sidéré, incapable de se ressaisir, abandonné, prêt à se laisser détruire.

 

L’Italie est l’un des tout premiers maillons sur le point de céder en Europe. C’est extrêmement pénible de devoir le constater, car nous sommes très proches et affectivement très attachés à ce Peuple qui est un peu notre grand frère dans l’Histoire, à qui nous devons tant d’apports constitutifs de notre identité… Malheureusement, les Italiens sont entrés en dhimitude. Il semble qu’il soit en train de sombrer. Pour s’en convaincre, il suffit de prendre connaissance du dernier projet du Ministère de l’Intérieur italien de réquisitionner les résidences secondaires pour y loger des migrants. Mal logés, réduits à l’état de dhimmis par leurs dirigeants, les Italiens vont se voir confisquer leurs biens.

  • Le Ministère de l’Intérieur, en la personne d’Angelino Alfano, se prépare à saisir les biens des Italiens pour les remettre aux migrants.
  • Le Ministère de la Justice serait même prêt à assurer « des processus rapides et des placements en détention » pour ceux qui s’opposeraient au plan du Ministère de l’Intérieur.

En somme, la prison pour ceux qui ne sont pas d’accord. Hallucinant ! C’est pourtant la réalité. Le Gouvernement italien va réquisitionner les résidences secondaires et les immeubles disponibles sans indemnité pour y loger les envahisseurs et embastiller les Italiens de souche récalcitrants. Pour le cas où une résistance tenterait de s’organiser, une très dure répression se prépare pour décourager ceux qui ne voudraient pas se soumettre.

 

Désespérance totale

Le Peuple italien est-il encore en état de lutter ? On est malheureusement fondé à penser que la confiscation des résidences secondaires va encore plus le plonger dans un état de dépression et de léthargie dont il a fort peu de chances de se relever. Le Peuple italien est en train de décompenser une immense dépression qui le rend suicidaire. Au lieu de le soigner, ses élites présumées augmentent les doses de stress massif pour le réduire à néant.

L’Italie est le laboratoire de qui nous attend. Le Peuple français est le prochain maillon qui doit sauter. Ce sera aussi le dernier, car une fois celui-là vaincu, tout le reste de l’Europe suivra, déjà largement mûr pour tomber. Ce qui est fait aux Italiens préfigure ce qui va nous être fait.

Le Grand Remplacement, c’est aussi le Grand Dépouillement des Peuples d’Europe.

Vers une lueur d’espoir ?

Le tout récent rejet par les Italiens (60% de NON) de la réforme constitutionnelle proposée par referendum marque un sursaut, qui peut être soit un spasme avant l’agonie soit, espérons-le, un ressaisissement salutaire.

Nous verrons quelle sera la réaction de l’oligarchie, qui pressée par les revers successifs – rejet du traité de Lisbonne par la France, l’Irlande et les Pays-Bas – résistance du groupe de VISEGRAD – BREXIT – élection de Donald Trump – rejet du referendum italien – ne manquera pas d’intensifier la pression.

Robert Langlois

Revue-Item.com

article précédent

Propos de Marion Maré chal Le Pen sur l’avortement

article suivant

Le miracle du sang de Saint-Janvier!

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS