La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Rome: Des nominations étonnantes à l’Académie Pontificale pour la Vie

publié dans regards sur le monde le 26 juin 2017


inquiétante nomination

 

Le Saint Siège a renouvelé, le 13 juin, les membres de l’Académie pontificale pour la vie, dont le premier président fut le professeur Lejeune.

Parmi eux, Nigel Biggar, professeur de morale et de théologie pastorale à l’Université d’Oxford dont l’opinion sur l’avortement ne correspond manifestement pas à la morale catholique:

 

«Je serais enclin à tracer la limite pour l’avortement à 18 semaines après la conception, à peu près le premier moment où il y a des preuves de l’activité cérébrale et donc de la conscience», a-t-il déclaré en 2011. Le saint Père, opposé pourtant à l’avortement et qui n’a jamais transigé sur cette question, a accepté cette nomination. Comprenne qui pourra les mystères de ce pontificat déroutant…

 

C’est d’autant plus inquiétant que d’anciens membres n’ont pas vu leur mandat reconduit.

Parmi ceux-là le philosophe allemand Robert Spaemann, ami de longue date de Joseph Ratzinger et le théologien américain John Finnis, auteur avec Germain Grisez d’une « lettre ouverte » au pape François très critique à l’égard d’Amoris Lætitia et ceci explique sans doute cela.

Des militants pour le respect de la vie life de renommée internationale, telles la guatémaltèque Maria Mercedes Arzù de Wilson et la vénézuélienne Christine De Marcellus Vollmer n’ont pas été reconduits. G.B.

(Source: Le Bulletin d’André Noël n° 2523)

Revue-Item.com

article précédent

Un peu de politique réaliste

article suivant

Emmanuel Macron et l’Islam. Gravissime.

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS