La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Mgr Schneider: l’incendie de ND de Paris

publié dans nouvelles de chrétienté le 30 avril 2019


Subject: Mgr Schneider: L’incendie de Notre-Dame est le signe d’une « conflagration spirituelle » dans l’Église
17 avril 2019

 

 

UNE NOUVELLE TOUR DE NABEL

Vous trouverez ci-dessous le texte intégral des commentaires de Mgr Athanasius Schneider à LifeSite sur l’incendie de la cathédrale Notre-Dame.
Quelques considérations sur la conflagration de la cathédrale Notre-Dame de Paris

La véhémence fulgurante avec laquelle l’incendie a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris a laissé l’impression qu’un événement inattendu s’était produit comme un éclair. Et pourtant, considérée comme un phénomène, cette tragédie est survenue après une série de centaines d’attaques d’incendies systématiques visant divers objets sacrés appartenant à l’Église catholique en France au cours de l’année écoulée.
Il est également intéressant de noter que l’incendie à Notre-Dame s’est produit au début de la semaine sainte, qui est le cœur de l’année liturgique pour tous les catholiques. Comme les faits en l’espèce sont encore inconnus, nous ne disposons d’aucune preuve permettant de fonder des allégations de complot visant à détruire la cathédrale. Pourtant, il reste un sentiment de nausée à l’intérieur, en particulier lorsque l’on considère la chaîne d’événements anticatholiques systématiques, de marginalisation, de discrimination et de ridicule subie par la foi catholique aux mains de l’establishment politique français et du paysage médiatique français, qui sont fermement entre les mains des puissances antichrétiennes et maçonniques libres en France.
Notre-Dame n’est pas seulement le signe culturel et religieux le plus symbolique de l’Église catholique de France. Étant donné que la France porte le titre de «fille aînée de l’Église», sa cathédrale principale revêt également une profonde signification culturelle et religieuse pour l’ensemble du monde catholique.
La destruction d’un signe visible d’une aussi grande étendue que la cathédrale Notre-Dame de Paris contient également un message spirituel indéniable. Le feu de Notre-Dame est sans aucun doute un signe puissant et émouvant que Dieu donne à son Église de nos jours. C’est un  cri de cœur  pour une conversion authentique, en premier lieu parmi les bergers de l’Église. L’incendie a en grande partie détruit Notre Dame, chef-d’œuvre séculaire de la foi catholique. C’est une représentation symbolique et hautement évocatrice de ce qui s’est passé dans la vie de l’Église au cours des cinquante dernières années, alors que les gens ont assisté à une conflagration des plus précieux chefs-d’œuvre spirituels de l’Église, c’est-à-dire l’intégrité et la beauté de la foi catholique, Liturgie catholique et vie morale catholique, en particulier chez les prêtres.
L’apogée de cet embrasement spirituel de plusieurs décennies s’est manifesté dans les scandales d’abus sexuels commis par des religieux qui ont profondément secoué l’Eglise tout entière. Malheureusement, force est de constater que le traitement du scandale des sévices sexuels commis par des employés de bureau est resté plus ou moins à la consternation émotionnelle. Les véritables racines de cette crise n’ont pas été révélées de manière transparente, pas plus qu’une médecine spirituelle efficace et des normes canoniques impératives n’ont été appliquées. Dans un essai récent et détaillé, l’ancien pape Benoît XVI a identifié l’une des causes les plus importantes de la crise de l’abus, à savoir la perte de la vraie foi, la prédominance du relativisme moral et la formation hétérodoxe et non spirituelle de séminaristes. incendiaires spirituels  dans l’Église aujourd’hui. Ils considèrent désormais que l’ancien pape Benoît XVI est un fauteur de troubles dont les observations franches entravent leur travail incendiaire.
Si les bergers de l’Église ne reconnaissent pas dans la conflagration de Notre-Dame un avertissement divin, ils se comporteront comme les gens de l’Histoire du Salut qui ne reconnaissaient pas les avertissements que Dieu leur avait souvent donnés à travers les paroles inconfortables et irréprochables des prophètes, à travers catastrophes naturelles et événements divers. La tragédie de Notre-Dame m’a spontanément fait penser aux paroles suivantes de Notre-Seigneur: «Ou ces dix-huit ans à qui la tour de Siloam est tombée et les a tués, croyez-vous qu’ils ont été plus pervers que tous les autres habitants de Jérusalem? Je te dis, non; mais si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous de la même manière. ”(Lc 13: 4-5)
La conflagration tragique de la cathédrale Notre-Dame de Paris est également une occasion propice pour tous les membres de l’Église de faire pénitence pour les actes de trahison commis contre le Christ et ses enseignements divins dans la vie de l’Église au cours des cinquante dernières années. années. La pénitence et la réparation doivent être faites, en particulier pour avoir trahi le commandement de Dieu le Père selon lequel toute l’humanité devrait croire en son Fils divin, le seul Sauveur de l’humanité. Car Dieu ne veut positivement que l’unique et unique religion qui croit que son Fils incarné est Dieu et le seul Sauveur de l’humanité. Il faut aussi faire pénitence et réparation pour avoir trahi le commandement explicite du Christ d’évangéliser toutes les nations sans exception, au premier rang desquelles le peuple juif. Car c’est à eux que Christ envoya pour la première fois ses apôtres,
Si les bergers de l’Église refusent de faire pénitence pour la conflagration spirituelle des cinquante dernières années et pour la trahison du commandement universel du Christ d’évangéliser, nous ne devrions pas craindre que Dieu n’envoie un autre et un signe plus choquant, comme une conflagration dévastatrice. ou un tremblement de terre qui détruirait la basilique Saint-Pierre à Rome? Tant de bergers de l’Église de notre époque ne se moqueront indéfiniment et sans vergogne de Dieu, par leur trahison de la Foi, leur service sycophantique du monde et leur culte néo-païen des réalités temporelles et terrestres. Ces paroles du Christ sont également adressées à eux: «Je vous le dis, si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous de la même manière» (Lc 13, 5).
Puisse le feu de la cathédrale Notre-Dame de Paris, aussi triste et déplorable qu’il soit, raviver, surtout chez les bergers de l’Église, un amour et un zèle pour la vraie Foi catholique et pour la fervente évangélisation de tous ceux qui ne l’ont pas encore croire en Christ. Et qu’ils soient attentifs à ne pas marginaliser et lâcher le peuple juif et musulman de cette forme exceptionnelle de charité. Puisse le feu de Notre-Dame servir également à enflammer les Bergers de l’Église d’un esprit de véritable repentir, afin que Dieu puisse accorder à tous la grâce d’un renouveau dans la vraie Foi et dans le véritable amour du Christ, Notre Seigneur. , Notre Dieu et notre sauveur.
Lorsque la cathédrale Notre-Dame de Paris a commencé à brûler, il y avait un groupe de fidèles, avec des enfants et des jeunes parmi eux, qui se sont agenouillés à terre et ont chanté Hail Mary. Ce fut l’un des signes les plus touchants et les plus puissants sur le plan spirituel au milieu d’une grande tragédie. Que la Madone, Auxiliatrice, intercède pour nous afin que les Bergers de l’Eglise puissent commencer, avec l’aide des fidèles laïcs, à reconstruire les ruines spirituelles de la vie de l’Eglise de nos jours. Dans l’Église, comme à Paris, un processus de réparation et de reconstruction est un signe d’espoir.
17 avril 2019
+ Athanasius Schneider, évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Sainte Marie d’Astana 

https://www.lifesitenews.com/news/bishop-schneider-notre-dame-fire-sign-of-spiritual-conflagration-in-the-church

Revue-Item.com

article précédent

Le vrai scandale de Notre Dame

article suivant

Lettre ouverte aux évêques de l’Eglise catholique

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Rechercher

Retraites spirituelles de Saint Ignace de l'Institut du Bon Pasteur
Calendrier à télécharger avec bulletin d'inscription. Cliquez ici.