La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Mon Cours de catéchisme pour adultes (Abbé Philippe Laguérie)

publié dans nouvelles de chrétienté le 8 décembre 2010


[Abbé Philippe Laguérie] Mon Cours de catéchisme pour adultes.
SOURCE – Abbé Philippe Laguérie – 7 décembre 2010

——————————————————————————–

On y a mis le temps mais « Tout arrive à qui sait attendre ». Sa version moderne en C.D. MP3 sur disques est disponible ces jours-ci. Pour vous les procurer, voyez les renseignements ci-dessous.

Un peu d’histoire.

Ce cours a été mis au point à Saint-Nicolas du Chardonnet dans les années 1985, quand, de un ou deux catéchumènes par an, on est passé à vingt-cinq ou trente. Je salue au passage tous ces baptisés d’alors et j’espère qu’ils ont tous persévéré dans la Foi. Auparavant je prenais chaque catéchumène une heure par semaine et par personne et je serais mort rapidement à la tâche si j’avais gardé cette méthode artisanale, qui pourtant avait aussi ses fruits particuliers. Mais songez qu’en 1987, je m’en souviens, l’abbé Pivert et moi-même avons baptisé 165 personnes, marié 45 couples et enterré 91 chrétiens. A deux, sans compter le reste du ministère !

J’ai donc mis au point ce cours collectif. Aussitôt, nombre de personnes bel et bien baptisées, mais tout aussi ignorantes de la doctrine chrétienne, ont rejoint les catéchumènes. J’ai du dédoubler ce cours oral et, en 1997, j’avais 120 personnes le mardi soir et 45 le samedi matin. En 1990, il a été publié une première fois sur bandes magnétiques et bien vendu pendant longtemps. Puis, à Bordeaux, je l’ai enregistré de nouveau, étant devenu un peu plus bavard…C’est cette version de Bordeaux qui sort aujourd’hui en MP3.

Catéchisme et catéchèse.

Le vrai nom de ce cours, puisqu’il est « audio » devrait être celui d’une catéchèse pour adultes. En effet, jusqu’à l’invention de l’imprimerie, il n’y a pas de catéchisme et l’un des premiers et des plus célèbres catéchismes sera immédiatement celui du Concile de Trente. Le catéchisme, c’est le livre. La catéchèse, c’est l’enseignement oral. D’où l’on comprend que, pratiquement, des Apôtres à Gutenberg, seule la « catéchèse » a formé les générations chrétiennes. C’est une des forces de ce cours, il est oral : « Fides ex auditu » clame et répète Saint-Paul. La Foi vient de ce que l’on entend et non pas de ce que l’on lit ! Jamais un livre, un écrit, ne remplacera la proclamation de la doctrine catholique. C’est toute la force du « Kérygme » et si saint Paul revenait il ne serait sûrement pas journaliste (comme on le répète stupidement depuis les années 50), mais il parlerait encore et toujours. N’oubliez pas que même ses épitres étaient destinées à être lues, proclamées, (et donc entendues des fidèles) par le chef de la communauté, épiscope ou presbyte. Si donc j’ai gardé faussement à mon cours ce terme de « catéchisme », qui est bien en réalité une « catéchèse », c’est uniquement pour éviter le snobisme creux et fourré des bourgeoises « Neuilly-Auteuil-Passy » qui, entre deux « Bodybuilding » vont « à la catéchèse », ma chère !

Beau moyen d’apostolat.

Nos contemporains ne lisent plus, ou presque. Il faut pourtant bien qu’ils entendent parler de Jésus-Christ, coûte que coûte. Et comme ils ne vont même plus à la messe (Et même si : une série de sermons ne remplacera jamais un cours exhaustif), il faut leur mettre « ça » dans les oreilles. Vous avez tous de ces amis qu’un livre va rebuter et qu’un discours va intriguer. C’est le début de la Foi. Un peu de prière et on y est. Offrez leurs donc ce cours. Sans compter que vous pouvez-vous demander où vous en êtes vous-même. D’aucuns l’ont suivi plusieurs fois en direct, à Paris ou à Bordeaux qui, de toute évidence, n’en avaient pas fait le tour, à en juger leurs yeux écarquillés ou leurs questions bizarres… Mais ce cours vous prend de zéro. Il a été fait pour des catéchumènes, ne demande donc aucun savoir préalable. Par contre, truffé de références de la Somme Théologique de Saint-Thomas (J’arrivais alors de mon séminaire et de quatre années de professeur de Philosophie) il n’est pas du tout fait pour des enfants. Interdit au moins de 18 ans.

Allez, on se l’offre, ou mieux, on l’offre à ses amis :

Six C.D. seulement pour 35 leçons d’une heure et demie environ.

Deux C.D. pour les vérités catholiques : La doctrine catholique, les preuves de l’existence de Dieu, sa nature, ses attributs, la Trinité, les anges, l’homme, le péché originel, le Fils de Dieu fait homme, l’Eglise(x2), les fins dernières.

Deux C.D. pour la vie divine en nous : la prière, la grâce, les sacrements en général, le baptême, l’Eucharistie, la Messe, la confirmation et les dons du Saint-Esprit, l’ordre et le sacrement des malades, le mariage (x2).

Deux C.D. pour la morale du Nouveau-Testament : droit naturel et droit surnaturel, la Foi et l’Espérance, la Charité (x2), la prudence, la justice (x5 : en elle-même, envers Dieu, envers le corps, dans les biens, dans nos paroles), la tempérance (le manger, le boire et la chair) la force chrétienne.

On peut donc se procurer l’ensemble ou les disques deux par deux. (1-2, 3-4, 5-6) Pour tous renseignements, numéros de téléphone : 09 54 92 78 05 ou 06 63 54 33 86 Avec les disques demandés, vous seront envoyés, sur demande, le plan-résumé des cours.

Vous vouliez connaître Jésus-Christ Notre Seigneur, à bras le corps ? Ne cherchez plus, vous avez trouvé ! Joyeux Noël.

Revue-Item.com

article précédent

Des radicaux empêchent une conférence du card. Rouco Varela

article suivant

Le « Motu Prioprio » dans le livre de Benoît XVI « Lumière du monde »

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS