La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

L’Eglise des « pauvres »

publié dans nouvelles de chrétienté le 12 octobre 2013


Voici ce qu’écrivait le Père V.-A. Berto, le 31 octobre 1963, aux religieuses dominicaines du Saint-Esprit sur les partisans de « l’Église des pauvres » : « Ils nous reprochent notre “triomphalisme”, comme ils ont inventé de dire. Et ils disent qu’ils veulent faire “l’Église des pauvres” ! Que savent-ils des pauvres, que savent-ils si les pauvres n’ont pas besoin de ce qu’ils appellent notre “triomphalisme” ? […] Ils ont donc décidé que l’Église sera “l’Église des pauvres” quand le pape ne paraîtra plus porté sur la sedia, quand les évêques ne revêtiront plus d’ornements précieux, quand la messe sera célébrée en langue vulgaire, quand le chant grégorien sera relégué au musée des discothèques et choses de ce genre – c’est-à-dire quand les pauvres seront privés de la seule beauté qui leur soit gratuitement accessible, qui sache leur être accessible, qui sache leur être amie sans rien perdre de sa transcendance, qui est la beauté liturgique ; quand les cérémonies de l’Église, vulgarisées, trivalisées, ne leur évoqueront plus rien de la gloire du Ciel, ne les transporteront plus dans un monde plus haut, ne les élèveront plus au-dessus d’eux-mêmes ; quand l’Église enfin n’aura plus que du pain à leur donner, – et Jésus dit que l’homme ne vit pas seulement de pain. » (Notre-Dame de Joie, N.E.L., p. 274)

Revue-Item.com

article précédent

13 octobre 1917-13 octobre 2013: Fatima et le sacerdoce.

article suivant

François comme Janus ?

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS