La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Assise Vendredi 4 octobre 2013: PAROLES DU PAPE FRANÇOIS AUX CLARISSES

publié dans magistère du pape François le 14 octobre 2013


PAROLES DU PAPE FRANÇOIS AUX CLARISSES

 Assise Vendredi 4 octobre 2013

Extraits:

La religieuse est « mère ».

Toujours avec Jésus Christ, toujours. L’humanité de Jésus Christ ! Car le Verbe est venu dans la chair, Dieu s’est fait chair pour nous, et cela vous donnera une sainteté humaine, grande, belle, mûre, une sainteté de mère. Et l’Église vous veut ainsi : des mères, une mère, une mère. Donner vie. Quand vous priez, par exemple, pour les prêtres, pour les séminaristes, vous avez avec eux un rapport de maternité ; avec la prière, vous les aidez à devenir les bons pasteurs du Peuple de Dieu. ..

La vie de communauté:

Et la deuxième chose dont je voulais vous parler, brièvement, est la vie de  communauté. Pardonnez, supportez-vous, car la vie de communauté n’est pas  facile. Le diable profite de tout pour diviser ! Il dit : « Je ne veux pas parler  mal, mais… », et la division commence. Non, cela ne va pas, car cela ne conduit  à rien : si ce n’est à la division. Prendre soin de l’amitié entre vous, de la  vie de famille, de l’amour entre vous. Et il faut que le monastère ne soit pas  un Purgatoire, mais qu’il soit une famille. Les problèmes existent, il y en  aura, mais, comme on fait dans une famille, avec amour, il faut chercher la  solution avec amour ; il ne faut pas détruire celle-ci pour résoudre cela ; il ne faut pas qu’il y ait de la compétition. Prendre soin de la vie de communauté,  car dans la vie de communauté, il en est ainsi, une famille, c’est précisément  l’Esprit Saint qui est au milieu de la communauté. Je voulais vous dire ces deux  choses : toujours la contemplation, toujours avec Jésus ; Jésus, Dieu et Homme. Et  vivre la vie de communauté toujours avec un cœur grand. Laissant passer, ne pas  se vanter, tout supporter, sourire avec le cœur. Et le signe en est la joie. Et  je demande pour vous cette joie qui naît précisément de la véritable  contemplation et d’une belle vie communautaire. Merci ! Merci de votre accueil.  Je vous demande de prier pour moi, s’il vous plaît, ne l’oubliez pas ! Avant la  Bénédiction, prions la Vierge : Je vous salue Marie.

Revue-Item.com

article précédent

Modification du Notre Père.

article suivant

VISITE PASTORALE À ASSISE

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS