La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Hollande, la Chute

publié dans flash infos le 22 octobre 2013


DSK et Nafissatou, Hollande et Leonarda : la chute ?

hollande

Le 21 octobre 2013  sur « le Bouvard Voltaire »

par Gabrielle Cluzel, Ecrivain, journaliste.

« Certains prétendent qu’en dix-huit mois de pouvoir, François Hollande a échoué en tout. C’est faux, archi-faux. On peut mettre à son actif une vraie réussite – osons le mot, un exploit – dont pas un de ses illustres prédécesseurs ne peut se prévaloir : faire l’unanimité. L’unanimité contre lui. Là, chapeau bas. Cet homme-là est un exceptionnel ferment d’unité nationale.

Il y a cet incroyable spectacle de tout un gouvernement au chevet d’une famille kosovare à laquelle on prend le pouls, on tâte la main, dont on guette les épanchements et les coups de cafard.

Il y a cet improbable dialogue, par caméra interposée, entre un président de la République et une gamine de 15 ans qui lui tient tête comme à un prof de troisième : « Je reviendrai en France et c’est moi qui ferai la loi ! » Une humiliation pour la fonction qu’il incarne, et par là, pour le pays tout entier. Et quand n’importe quel enseignant intimerait à l’insolente l’ordre de sortir, Hollande, lui, la prie gentiment de rentrer.

Il y a cet ubuesque jugement de Salomon qui, en voulant ménager la chèvre Manuel Valls et le chou Harlem Désir, devient évidemment inhumain. Mais quel adulte responsable peut-il envisager de séparer une adolescente du reste de sa famille ?

Alors, de l’extrême gauche à l’extrême droite, on se déchaîne dans un même chœur. Pour un peu, on pourrait se taper dans le dos et se retrouver autour d’une bière dans une même détestation du Président. Dieu vomit les faibles, dit-on. L’opinion publique française aussi.

Pour Hollande, il y aura un avant et un après Leonarda. Comme il y a eu, mutatis mutandis, un avant et un après Nafissatou. Dans une sorte de justice immanente, il est donc écrit que chaque ténor socialiste sera puni par où il aura péché. Pour l’un le sexe, pour l’autre la pusillanimité. Et qu’à chaque fois, une pauvre fille étrangère, de l’espèce même qu’ils ont toujours réchauffée dans leur sein, sera l’instrument de leur chute. Comme pour, inconsciemment, se venger d’avoir été, comme tous les siens, utilisée, manipulée ? C’est à Hollande qu’a profité la disgrâce de DSK. Les derniers sondages le montrent, c’est à Valls que profite celle de Hollande. Son vice, à lui, dit-on, serait l’orgueil. La suite est attendue avec impatience ».

Revue-Item.com

article précédent

« L’affaire » Leonarda

article suivant

Fatima et le Pape François

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS