La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Une nouvelle loi sur l’Islam en Autriche

publié dans flash infos le 14 mars 2015


 Autriche : Une nouvelle loi sur l’islam Autriche : Une nouvelle loi sur l’islam 13-03-2015 Classé sous Actualités, Eglise dans le monde 2-Une-mosquee-dans-un-village-tyrolien-de-l-ouest-de-l-Autriche Une mosquée dans un village tyrolien de l’ouest de l’Autriche. L’Autriche s’est dotée, le 25 février 2015, d’une nouvelle loi sur l’islam. Cette nouvelle législation, qui remplace celle de 1912, a été négociée avec les organisations musulmanes ; elle détermine le statut de ces dernières. Elle accorde aux musulmans le droit de disposer d’aumôniers dans l’armée, les prisons et les hôpitaux. La loi reconnaît aussi les prescriptions islamiques sur la nourriture, les fêtes religieuses et la prière du vendredi. L’Etat s’engage en outre à créer à l’Université de Vienne un cursus d’études théologiques islamiques et à prévoir pour cela l’engagement de six enseignants. Chaque branche de l’islam reconnue devra pouvoir disposer de son propre cursus. Pour la reconnaissance des communautés musulmanes, la loi demande « une présence durable, une indépendance financière et une attitude positive envers la société et l’Etat. » Concernant leur financement, les communautés devront compter sur le soutien de leurs propres membres en Autriche. Le financement du personnel religieux par des Etats ou des institutions étrangères sera donc proscrit. Les organisations musulmanes auront jusqu’à la fin de l’année 2015 pour s’adapter et les imams payés par l’étranger auront un an pour se conformer à la nouvelle règle. La Conférence des évêques d’Autriche s’est abstenue de donner une prise de position officielle, ce qui a été généralement interprété comme une approbation. Du côté des organisations musulmanes, le projet de loi a suscité de vives objections en particulier l’interdiction du financement en provenance de l’étranger. Les jeunes musulmans d’Autriche (MJO) ont déposé une pétition, estimant que cette loi les traitait en « citoyens de seconde classe ». Selon un article du Courrier International, le 26 février dernier, des critiques sévères sont également venues de Turquie dont est issue une part importante de la communauté musulmane d’Autriche, et qui assure le salaire de 20% de ses imams (environ 60 sur 300). Il est précisé que le ministre autrichien des Affaires étrangères et de l’Intégration, Sebastian Kurz, présentera prochainement sa loi « pour un islam européen » à ses partenaires intéressés, « parmi lesquels Paris et Berlin ». L’Autriche, pays de 8,5 millions d’habitants, compte environ 560.000 musulmans. (Sources : apic/lemonde/courrierinternational – DICI n°312 du 13/03/15)

Revue-Item.com

article précédent

Un nouveau film sur Pie XII et les Juifs

article suivant

Se protéger

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS