La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Le Pape François et la théorie du »genre »

publié dans magistère du pape François le 3 octobre 2016


 

Le pape François dénonce une « guerre mondiale » contre le mariage

(Source Bd Voltaire)

Le pape Françoissouhaite redonner de l’éclat au mariage. Le chef de file des catholiques a dénoncé samedi à Tbilissi enGéorgie une « guerre mondiale » en cours contre le mariage, évoquant la « théorie du genre », devant des prêtres et catholiques géorgiens.

« La plus belle chose que Dieu ait créée »

Répondant aux interrogations exprimées devant lui par une mère de famille, Irina, le pape a expliqué combien il était indispensable de défendre le mariage, « la plus belle chose que Dieu ait créée ». « Irina, tu as évoqué un grand ennemi, la théorie du genre, aujourd’hui il y a une guerre mondiale pour détruire le mariage », a lancé le pape devant quelques dizaines de représentants de la petite communauté catholique géorgienne, très minoritaire dans la Géorgie orthodoxe.

Elle ne se fait pas avec des armes, mais « avec des idées », a-t-il affirmé, évoquant une « colonisation idéologique ». Durant son voyage aux États-Unis en septembre 2015, le pape François avait déjà dénoncé devant l’ONU « la colonisation idéologique » qui impose aux « peuples » des « modèles de vie anormaux et irresponsables », dans une allusion implicite à la théorie du genre et au mariage gay. Il avait demandé aux Nations unies de reconnaître « une loi morale inscrite dans la nature humaine elle-même, qui comprend la distinction naturelle entre homme et femme ».

« Tout faire pour sauver le mariage »

« L’homme et la femme qui ne font qu’une seule chair sont l’image de Dieu », et « il faut tout faire pour sauver le mariage », a-t-il insisté. « Quand on divorce, on salit l’image de Dieu », a-t-il encore dit.

Revenant sur les difficultés des couples mariés, souvent tentés par la séparation, le pape les a encouragés à se quereller autant qu’ils le veulent, « c’est une chose normale », mais à se réconcilier ensuite dans la même journée.

Revue-Item.com

article précédent

Un mot sur Saint Michel, Archange.

article suivant

Alain de Benoist et les migrants

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS