La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Une décision d’une grande importance: un arrêt dans la « politique liturgique » de Benoît XVIe

publié dans flash infos le 31 octobre 2016


Grand ménage d’automne dans  la Congrégation pour le culte divin  et la discipline des sacrements.

 

Il est très probable qu’il n’y aura pas beaucoup d’évêques à encourager leurs prêtres à célébrer la messe ad orientem.

 

 

A l’exception du patron, le cardinal Sarah (qui a reçu récemment de façon surprenante un soutien de Benoît XVI pour la célébration ad orientem de la messe dans l’Osservatore Romano du 12 octobre), tous les membres, soit 27, de la Congrégation pour la culte divin et la discipline des sacrements ont été remplacés aujourd’hui par le pape François.

 

Parmi les sortants : les cardinaux Burke, Ranjith, Pell, Piacenza, Scola, Ouellet, Bagnasco.

 

Parmi les entrants : le cardinal Ravasi, le secrétaire d’Etat Pietro Parolin, Mgr Aubertin, Mgr Piero Marini, ancien secrétaire du principal artisan de la révolution liturgique Annibale Bugnini.

 

Autant dire que le pauvre et courageux cardinal est maintenant bien seul.

 

Le Salon Beige signale que le Cardinal Robert Sarah préside actuellement le grand rassemblement des routiers scouts d’Europe à Vézelay.

Revue-Item.com

article précédent

Interview de M l’abbé Laguérie, à l’occasion du 10ème anniversaire de l’Institut du Bon Pasteur (IBP)

article suivant

« de la déconstruction et de la tribalisation de l’Europe » sous le regard « incompétent » de nos évêques…

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS