La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

L’immigration programmée: la guerre civile voulue

publié dans regards sur le monde le 24 février 2017


 Immigration, politique

SOURCE - Mgr Williamson – Initiative St Marcel – 18 février 2017

Que Musulman et Blanc luttent jusqu’à la mort –Comme jamais avant nous régnerons alors !

En discutant à la télévision hongroise une semaine plus tard de la mauvaise conduite des immigrants à Cologne le dernier jour de 2016, un économiste renommé de la Hongrie, le Dr László Bogár, a essayé de tirer au clair les racines du problème de l’invasion des immigrants qui continue toujours en Europe – voir youtu.be/TKpe4swiVOc. Son analyse des racines politiques va aussi loin que l’opinion publique le lui permet pour nommer le Pouvoir Global Innommable derrière cette invasion, mais il ne touche pas du tout aux racines religieuses, qui sont pourtant décisives. En effet, qui pense que la religion a encore quelque rôle que ce soit à jouer dans le monde ? Mais il faut espérer que les lecteurs de ce « Commentaire » peuvent concevoir que ce Pouvoir funeste existe, et qu’il n’y a que la vraie Église catholique qui puisse le dompter. Voici en italique l’analyse télévisée du Dr. Bogár, adaptée et abrégée :—

Un Pouvoir Global cherche à anéantir tout ce qu’il y a d’humain et de digne. Or trop de cela se trouve encore dans le Blanc Européen. Donc il faut anéantir le Blanc Européen. Donc on va pomper de l’étranger en Europe une masse d’immigrants à l’aide de ressources faramineuses. En effet, il doit suffire d’un seul grain de bon sens pour se rendre compte que le transfert assez rapide à travers des milliers de kilomètres de plusieurs millions d’hommes requiert un certain nombre de choses. 

En premier lieu pour payer le transfert il va falloir, disons, au moins dix milliards de dollars. Ensuite, pour diriger et contrôler le pompage, quelques milliers au moins d’agents strictement secrets, et si jamais une lueur de publicité se jetait sur l’opération par ailleurs habilement déguisée, il faudrait troisièmement l’aide des médias pour réparer immédiatement le déguisement. Quatrièmement, pour organiser la manipulation physique des migrants, il faudrait la collaboration sans faille du syndicat du crime mondial avec ses dizaines de milliers de trafiquants d’êtres humains. Et enfin il faudrait la collaboration cynique des dirigeants politiques de l’Europe, tel le Premier Ministre de la Grande Bretagne, qui nous a rendu visite aujourd’hui, et les dirigeants de la France et de l’Allemagne, les mêmes qui ont participé à la destruction de la Syrie et de la Libye. En plus d’avoir créé le chaos, ces dirigeants se font forts de l’avoir fait au nom de l’Europe, de la culture occidentale et de la démocratie. Voici les vrais délinquants responsables de l’horreur que nous venons de témoigner à Cologne, et quelque chose me souffle à l’oreille qu’il ne s’agit là que d’un petit prélude à quelque chose de beaucoup plus sinistre… 

En vérité L’Europe se laisse traîner dans un conflit tout aussi brutal que les deux Guerres mondiales, par le même Pouvoir Global. En effet, l’Europe se laisse traîner dans une Troisième Guerre mondiale. Cette invasion de migrants n’est que le produit final d’un long processus caché. On peut bien combattre l’horreur qui est le fruit du processus, mais si nous ne comprenons pas le processus lui-même pour lui couper les racines dans la structure du pouvoir mondial, ces horreurs telle l’invasion des migrants ne feront que se répéter. Malheureusement il nous faut ici la coopération internationale, alors qu’en réalité le chef de la Hongrie, Victor Urban, a dû virtuellement faire cavalier seul. Lorsque les bombes pleuvaient sur la Libye, il a été l’unique politicien européen à exprimer ses inquiétudes et réserves quant aux conséquences stratégiques. Très, très peu d’autres politiciens ont exprimé les mêmes soucis. Donc la Hongrie a dû faire front toute seule, et voilà pourquoi nous sommes constamment attaqués. Mais en fermant nos frontières nous avons évité la guerre civile. Aux autres pays d’Europe de faire de même. 

Hélas, lorsqu’il s’agit de déraciner le processus dont ces horreurs de la migration ne sont que le fruit final pourri, malheureusement l’Europe est déjà battue à plate couture. Ce processus ne peut se terminer que par la guerre civile. Mais voilà son but ! Voilà ce que vise le Pouvoir Global. Il veut avant tout une guerre brutale de trente ans qui ne prenne jamais fin, comme la Guerre de Trente Ans si dévastatrice du 17me siècle (œuvre du même Pouvoir Global). Il ne veut rien d’autre qu’une guerre civile qui dure des dizaines d’années, en se déployant dans toute l’Europe.

Kyrie eleison.

Revue-Item.com

article précédent

Rome et la FSSPX: enfin, l’accord est proche

article suivant

Alain de Benoist: Emmanuel Macron

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS