La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Le droit de la messe roamine

publié dans nouvelles de chrétienté le 1 décembre 2018


Le droit de la messe romaine

 Je recommande très vivement la lecture de ce livre.
PA
SOURCE - FSSPX Actualités – 26 novembre 2018

A partir du début de 1964, la liturgie latine entre dans une période de très forte mutation, à la suite de la Constitution Sacrosanctum Concilium, promulguée le 4 décembre 1963 par le pape Paul VI et les Pères du concile Vatican II (1962-1965).

En 1967 est fondé le bimensuel Courrier de Rome, qui va contester cette réforme liturgique et bien d’autres bouleversements auxquels le Concile a ouvert les portes. L’abbé Raymond Dulac (1903-1987) est alors l’un des premiers animateurs et rédacteurs de ce périodique. D’une plume alerte et chatoyante, emplie d’allusions littéraires et historiques, avec une vigueur polémique remarquable, il va démonter un à un tous les prétendus arguments historiques, théologiques, liturgiques, canoniques, pastoraux, qu’on apporte en faveur de ce formidable bouleversement. Il sera de 1967 à 1971 la principale « plume » du bimensuel Courrier de Rome.
Au terme d’une analyse minutieuse, l’abbé Dulac s’attache particulièrement à démontrer que la messe en vigueur au moment du concile Vatican II, messe dite « de saint Pie V » (du nom de celui qui en publia en 1570 une version autorisée), n’a jamais été interdite, et ne pouvait l’être en aucun cas : une conclusion reconnue officiellement comme vraie, vingt ans après sa mort, par le Motu Proprio Summorum Pontificum.
Dans ce recueil des principales chroniques qu’il a publiées entre 1967 et 1972, l’abbé Dulac aborde bien d’autres points d’histoire liturgique et ecclésiastique, de droit canonique, de philosophie politique, de théologie, de littérature, qui éclairent d’un jour saisissant la situation actuelle de l’Eglise et de la société.
Né le 4 octobre 1903 à Sète, Raymond Marius Dulac obtient à quinze ans le baccalauréat avec mention bien ; ils seront moins de 10.000 élèves à obtenir le diplôme cette année-là. Formé au Séminaire français de Rome, que dirige le Père Le Floch, il fait de brillantes études. Il est ordonné prêtre à l’âge de vingt-deux ans, grâce à une dispense, le 3 avril 1926 à Saint-Jean-de-Latran. Docteur en philosophie et en théologie, licencié en droit canonique puis ès lettres, l’abbé Dulac est nommé professeur de philosophie à Juvisy en 1928, vicaire à Saint-Cloud en 1930, curé de Chamarande en 1932, aumônier du pensionnat de Sannois en 1937, puis du lycée de Sèvres de 1943 à 1945. Dès 1945 il est avocat ecclésiastique auprès de l’officialité de Versailles. Enfin, il se retire au Carmel de Draguignan. Rappelé à Dieu le dimanche 18 janvier 1987, en la fête de la chaire de saint Pierre, ses funérailles sont célébrées chez les sœurs dominicaines de Saint-Pré (Brignoles) le 20 janvier par l’abbé Paul Aulagnier alors supérieur du district de France de la Fraternité Saint-Pie X. L’abbé Raymond Dulac repose au cimetière marin de Sète.
Abbé Raymond Dulac, Le droit de la messe romaine, Courrier de Rome, 310p., 21€, frais de port 6,40€. On peut se procurer l’ouvrage auprès des éditions du Courrier de Rome, B.P. 10156 – F-78001 Versailles Cedex – Courriel : courrierderome@wanadoo.fr – site internet : www.courrierderome.org

Revue-Item.com

article précédent

Paul VI ou le triomphe du libéralisme. Enfin la FSSPX recommence à parler de doctrine

article suivant

Les Juifs et l’Alliance

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Rechercher

Retraites spirituelles de Saint Ignace de l'Institut du Bon Pasteur
Calendrier à télécharger avec bulletin d'inscription. Cliquez ici.