La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Suivez les activités de l'Abbé Aulagnier
Entraide et Tradition

Sur le titre de la prochaine encyclique

publié dans nouvelles de chrétienté le 28 septembre 2020


Le rédacteur du blog Chronache di Papa Francesco se penche sur la prochaine encyclique – ou plutôt sur la seule chose qui, pour l’instant, ne soit pas une conjecture, son titre « Fratelli Tutti« , inspiré du Saint d’Assise. Ce titre est, dit-il, « un programme, un projet, une idéologie » qui fait « malheureusement » écho au Document signé à Abu Dhabi le 4 février 2019.

Frères de tous. Et de personne

Chronache di Papa Francesco
6 septembre 2020
Ma traduction

Le 3 octobre à Assise, le pape François signera sa nouvelle encyclique: Fratelli tutti. Sulla fraternità e l’amicizia sociale. En attendant le texte complet, concentrons-nous sur le titre.

C’est officiel : le pape François a écrit sa troisième encyclique; par sa volonté expresse, il la signera lors de sa visite pastorale à Assise le 3 octobre, c’est-à-dire dans la ville et à la veille de la solennité du saint dont il a voulu prendre le nom – mais certainement pas le véritable enseignement – comme pontife romain. Et selon l’agence Ansa, elle a été inspirée par la pandémie.

Inspiré par la pandémie! Bien sûr, un pape peut s’inspirer de tout événement pertinent pour écrire aux évêques et aux fidèles, mais nous ne pensons pas qu’un virus ait le pouvoir divin d’inspirer un homme, et encore moins un pape !

Ironie mise à part, pour l’instant nous ne connaissons que le sujet et le titre: Fratelli tutti. Sulla fraternità e l’amicizia socialeEn attendant le texte complet, concentrons-nous sur le titre, qui est aussi un programme, un projet, une idéologie, plus qu’un véritable magistère.

On en revient malheureusement au slogan humaniste de la fraternité universelle entre tous les hommes et au dieu unique de l’œcuménisme syncrétiste dans le « Document sur la fraternité humaine et pour la paix mondiale et la coexistence commune » signé à Abu Dhabi le 4 février 2019.

Il est vrai que l’incipit – nous informe le Bureau de presse du Saint-Siège – est tiré des Admonitions de saint François (« Frères tous, regardons le bon pasteur qui a soutenu la passion de la croix pour sauver ses brebis », 6, 1 : FF 155), mais le saint d’Assise – dont la vie a été manipulée par la propagande maçonnique et moderniste – s’est adressé à ses frères, les membres de son ordre, et à ses frères dans la foi, les baptisés. Et il a également rappelé au seul vrai Dieu, le seul Dieu que Jésus-Christ nous a révélé: la Très Sainte Trinité.

Nous imaginons déjà l’objection de beaucoup: mais le Seigneur lui-même a dit que nous sommes tous frères ! (cf. Mt 23, 8). Oui, c’est vrai – répondons-nous – mais si nous lisons attentivement l’Évangile, nous verrons que le divin Maître et Seigneur ne s’est pas adressé à tous les hommes, mais seulement à ses disciples. Seuls les chrétiens sont tous frères et sœurs, car ils sont les seuls hommes qui peuvent appeler Dieu (Créateur de tous les hommes) « Père » par le sacrement du Baptême (cf. Rm 8, 14-15). Et le nouveau commandement de l’amour fraternel, le Christ ne l’a donné qu’à ses disciples (cf. Jn 13, 34-35 ; 15, 9-14). Il est justement impossible d’aimer comme Il nous a aimés sans la Grâce sanctifiante, comme l’explique admirablement le Vénérable Mgr Fulton John Sheen (1895-1979) dans son livre Love one another.

Tous les hommes ont le même Créateur, mais tous ne sont pas, malheureusement, devenus des enfants adoptifs en Jésus-Christ (cf. Gal 3, 26-28). Tous les hommes sont appelés à aimer, mais seuls les disciples du Christ peuvent aimer totalement (cf. 1 Jn 4, 7-11). C’est pourquoi le Christ a donné à son Église le commandement d’évangéliser et de baptiser toutes les créatures (cf. Mc 16, 15-18).

L’utopie idéologico-humaniste de la fraternité universelle naît et se répand avec la Franc-maçonnerie, dont le fondement est la négation du péché originel et le rejet de toute révélation christiano-catholique.
Comment une telle aberration a-t-elle pu pénétrer si profondément dans l’Église catholique jusqu’à la plus haute chaire? Avec le modernisme, une nouvelle façon de penser la Foi, plutôt que de nier telle ou telle vérité, comme l’avait expliqué – et démasqué – saint Pie X.

« Pour la notion de fraternité… , [les modernistes] en mettent la base dans l’amour des intérêts communs, ou, par delà toutes les philosophies et toutes les religions, dans la simple notion d’humanité, englobant ainsi dans le même amour et une égale tolérance tous les hommes avec toutes leurs misères, aussi bien intellectuelles et morales que physiques et temporelles », a écrit le grand saint Pape dans Notre Charge Apostolique, dont cette année marque le 110e anniversaire.

*

Notre Charge apostolique, 25 août 1910
La Porte Latine

Et il a ajouté :

« Il n’y a pas de vraie fraternité en dehors de la charité chrétienne, qui, par amour pour Dieu et son Fils Jésus-Christ notre Sauveur, embrasse tous les hommes pour les soulager tous et pour les amener tous à la même foi et au même bonheur du ciel. En séparant la fraternité de la charité chrétienne ainsi entendue, la démocratie, loin d’être un progrès, constituerait un recul désastreux pour la civilisation ».

*

ibid

Attention, donc, prévient saint Pie X, à tous ceux qui disent : « On ne travaille pas pour l’Eglise, on travaille pour l’humanité », même et surtout s’ils portent une soutane blanche et siègent sur la plus haute chaire.

Illustration « Le Chronache di Papa Francesco »

Concluons en disant au Pape François ce que le personnage de Fra’ Pasquale da Casoria dei Vedovi Scalzi , joué par le grand Totò dans le film « Le moine de Monza » a dit : « Mais quels frères!! Je suis fils unique! » [*].


(*) NDT: c’est en quelque sorte une private joke: le film « Il monaco di Monza » est un pastiche de « I Promessi Sposi » (voir la notice wikipedia en italien); le héro interprété par Toto, un certain Pasquale Cicciacalda, qui se fait passer pour un moine, est un cordonnier (calzolaio) originaire de  Casoria, et il est veuf (vedovo) – d’où le surnom dont il s’est affublé: Frère Pasquale de Casoria des Veufs déchaussés.

Revue-Item.com

 

 

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Rechercher

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011
- Retraites spirituelles de Saint Ignace de l'Institut du Bon Pasteur
Calendrier à télécharger avec bulletin d'inscription (année 2020). Cliquez ici.