La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Les 7 critères de bonne santé d’un diocèse

publié dans flash infos le 31 janvier 2012


Les 7 critères de bonne santé d’un diocèse
ou d’une simple paroisse

Sur Perepiscopus, on lit:

 Le diocèse de Solsona et Vic en Espagne a invité Mgr Dominique Rey à un Congrès sur la Nouvelle Evangélisation qui s’est tenu les 7 et 8 Janvier. Mgr Rey a listé sept critères pour discerner si une paroisse, un diocèse ou une communauté « va bien ».

C’est un peu la paroisse de Rolleboise.

Les voici :

1) Le pasteur a la capacité à déléguer, il a formé le personnel et les utilise … Il n’est pas un « homme-orchestre » qui accomplit tout les tâches seul. Cela signifie que la communauté dispose de ressources et de personnels formés.

2) Le pasteur discerne les dons des personnes et leur fait porter des fruits. Au lieu de chercher la manière de remplir un poste, il se demande plutôt quels sont les dons et les charismes de son peuple et organise la communauté (groupe, paroisse, diocèse) en fonction de ces dons, des personnes et de leurs capacités.

3) La communauté est belle et il le montre. Le groupe maintient l’enthousiasme. La joie et la célébration passent en premier.

4) La communauté change sa structure pour s’adapter à la «nouvelle évangélisation». La société chrétienne n’est plus et il n’est plus utile de maintenir des structures organisationnelles qui ne fonctionnent plus aujourd’hui.

5) La communauté prend soin de la beauté et de la dignité des célébrations, surtout l’Eucharistie. L’Eglise ne peut pas gagner le monde avec du simple divertissement ou de l’amusement, mais offre du sacré.

6) La communauté est organisée en petits groupes. «Ils sont la clé de la croissance », selon Mgr Rey. Un nouveau converti ne peut pas être invité directement à la messe du dimanche, sans comprendre la liturgie. Il doit s’intégrer dans un petit groupe, qui se réunira dans une maison pour prier, recevoir des leçons, discuter, entendre ses préoccupations. Mgr Rey a loué le système des cellules paroissiales d’évangélisation.

7) La communauté rayonne et la charité règne parmi ses membres. Il y a une forte relation entre les membres de la communauté, qui se connaissent et s’entraident, et cela se voit à l’extérieur. Les paroissiens ne fréquentent pas l’église en tant que consommateurs de services, mais comme membres.

Revue-Item.com

article précédent

Correspondance européenne n. 246 du 30 janvier 2012

article suivant

Le 2 février: présentation de l’enfant Jésus au Temple

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS