La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Appel à la prière de l’abbé Régis de Cacqueray

publié dans flash infos le 21 mai 2012


 France : Appel à la prière de l’abbé Régis de Cacqueray (Ascension 2012)
SOURCE -Abbé de Cacqueray, fsspx – DICI – 17 mai 2012

——————————————————————————–

«Eux tous persévéraient d’un commun accord dans la prière avec les femmes et Marie, mère de Jésus et ses frères. » Act. I, 14.

En ce jour de l’Ascension, les apôtres se regroupent docilement autour de la très sainte Vierge Marie pour entrer au Cénacle où ils vont persévérer dans la prière jusqu’à la fête de la Pentecôte. Voilà l’exemple qui nous est laissé par la reine de tous les saints et par ceux qui furent les colonnes de l’Eglise fondée par Notre Seigneur Jésus-Christ.

N’est-ce pas ce qu’ils auraient dû faire dès le soir de l’Agonie et le Vendredi Saint pour éviter leur débandade et leur dispersement ?

J’invite donc tous les membres de la Fraternité qui se trouvent dans le district tous nos fidèles et tous ceux qui le voudront bien à se placer dans cette même réserve et dans cette même prière, autour de Notre-Dame du Clergé, jusqu’à la fête de la Pentecôte. En ces circonstances si difficiles, la vérité se fait connaître aux âmes qui s’humilient devant Dieu, celles qui font taire leurs passions et leur agitation intérieure pour n’avoir d’autre soif que celle de la vérité de Dieu et d’autre volonté que la sienne.

J’ose formuler le vœu, pendant ces journées qui précèdent la fête de la Pentecôte, que les responsables des forums acceptent de fermer leurs forums. S’ils les laissent ouverts, que leurs intervenants s’abstiennent d’y aller et, s’ils y vont quand même, qu’ils ne s’attendent pas à dénicher la vérité dans la myriade des messages qui s’y trouvent échangés.

Allons même jusqu’à faire abstinence d’internet (une excellente pénitence à offrir !) et profitons du temps que l’on gagnera ainsi pour relire les grands livres de Mgr Lefebvre. Prions plus et mieux en terminant avec ferveur la grande croisade du rosaire demandée par notre Supérieur général.

Joignons à la prière notre pénitence, comme la très sainte Vierge Marie nous a toujours pressés de le faire ! Prêtres, frères, religieux et religieuses, montrons l’exemple ! Demandons pardon au Bon Dieu pour nos péchés de tout notre cœur et vivons en état de grâce. Supportons dans la patience les sacrifices de notre vie quotidienne. Ne délaissons pas notre devoir d’état parce que tout serait déjà perdu. Donnons généreusement à Dieu quelque chose de nous-même qui nous coûte un peu pour nous attacher plus fortement à Lui.

Nous vivons une grande épreuve. Mais Notre-Seigneur est toujours présent dans la barque alors même que la tempête est déchaînée et qu’elle semble devoir l’engloutir. Ne nous effrayons pas si Notre-Seigneur semble de nouveau dormir car, en réalité, Il ne cesse de veiller sur nous. Nous le croyons de toute notre âme. C’est pourquoi, au-dedans de nous-même, nous devons demeurer dans la sérénité, bien certains que le Bon Dieu veille sur nous.

Implorons le Ciel pour notre Supérieur général, pour ses Assistants, pour nos évêques afin que leur soit accordé les grâces de lumière et de force dont ils ont besoin pour demeurer fermes dans le bon combat de la Foi, en ces circonstances si difficiles. Nous devons une immense reconnaissance à nos quatre évêques et nous supplions le Bon Dieu, le 30 juin 2013, de nous donner la joie de leur fêter le beau jubilé d’argent de leur épiscopat.

Demandons aussi ces grâces pour nous-mêmes et les uns pour les autres car tous, nous en avons le plus grand besoin. Dans toutes les maisons de la Fraternité, nous commençons ce soir la neuvaine du Veni Creator chanté jusqu’à la fête de la Pentecôte auquel vous pouvez vous unir.

En vous conviant à terminer dans la plus grande ferveur la grande croisade du Rosaire demandée par notre Supérieur Général et en attendant la joie de vous retrouver tous sur les routes d’Orléans pour fêter notre chère Jeanne, je vous confie tous au Cœur Douloureux et Immaculé de Marie,

Suresnes, le 17 mai 2012

Abbé Régis de Cacqueray, Supérieur du District de France de la Fraternité Saint-Pie X
Source : FSSPX – district de France

Revue-Item.com

article précédent

« Je vais vous préparer une place.

article suivant

La laïcité républicaine du président Hollande

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS