La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

La démocratie moderne devient totalitaire

publié dans doctrine politique le 22 janvier 2013


La démocratie moderne
devient totalitaire ?

• L’abbé Guillaume de Tanoüarn nous rappelle opportunément que Jean-Paul II a stigmatisé comme « totalitaire » une démocratie qui « ne reconnaît pas les limites de son pouvoir » : limites de tout pouvoir politique, limites que lui fixe la loi naturelle.

Et il nous donne les références principales : « dès 1991 » dans Centesimus annus, puis en 1993 dans Veritatis splendor, enfin en 1995 dans Evangelium vitae.

• C’est le « dès 1991 » qui m’ennuie. Car l’abbé de Tanoüarn salue aussi le volume des actes de la XVIIe université d’été tenue par Renaissance catholique sous la direction de Michel De Jaeghere et Jean-Pierre Maugendre. Le volume vient de paraître en décembre dernier sous le titre : La démocratie peut-elle devenir totalitaire ? Il donne d’ailleurs la réponse : c’est depuis deux siècles qu’elle devient de plus en plus totalitaire en fait, elle l’était radicalement dans son principe « dès » 1789-1790.

• Dans les trois références indiquées, Jean-Paul II paraît considérer la démocratie comme un système appréciable mais qui, de manière accidentelle et inattendue, « se transforme facilement en un totalitarisme déclaré ou sournois », ne reconnaissant plus aucune limite morale. « Comme le montre l’histoire », répète-t-il à deux reprises au moins. Mais l’histoire, depuis deux siècles, ne nous montre aucune démocratie respectant la loi naturelle ni quelque autre règle ou limite que la Déclaration de 1789.

• Autrement dit, il n’a existé depuis lors aucun Etat démocratique qui brusquement aurait été atteint d’une contagion totalitaire comme d’une maladie étrangère à sa nature. Ce fut toujours l’inverse : c’est-à-dire le projet, d’origine catholique, d’apporter au régime démocratique totalitaire une loi morale (et si possible religieuse). La démocratie chrétienne était un souhait, et même un parti politique qui a (très peu) participé au pouvoir politique, mais qui a toujours échoué dans son dessein de moraliser voire de christianiser la démocratie moderne.

• Cette fameuse Déclaration de 1789, il semble que l’on en détourne le regard pour éviter ce qui saute aux yeux par la conjonction de son article 3 et de son article 6.

L’article 3 récuse toute autorité qui « n’émane pas expressément » de la communauté politique.

L’article 6 décrète que « la loi est l’expression de la volonté générale ».

En fait la « volonté générale » est une supercherie, mais elle est un prétexte, elle sert de principe, elle permet au législateur de décider n’importe quoi, les enfants de deux ans scolarisés par l’Etat, la promotion institutionnelle de l’homosexualité, l’incitation administrative à l’avortement, et logiquement l’interdiction pour homophobie de l’Epitre aux Romains (notamment pour 1, 24-27).

n Dans la situation actuelle de déchristianisation générale, nous ne demandons évidemment pas à l’Eglise de lancer une croisade politique contre la démocratie. Mais nous lui adressons respectueusement le vœu de ne plus introduire jusque dans sa catéchèse officielle des anomalies de cette sorte :

« L’Eglise préconise le système démocratique parce que, de tous les systèmes politiques, il est celui qui offre aux citoyens les meilleures conditions d’égalité devant la loi et de respect des droits de l’homme. »

Après une telle « préconisation », il est tout à fait inopérant d’ajouter aussitôt :

« Mais toute démocratie authentique ne doit pas consister simplement en la souveraineté de la majorité. »

Cette démocratie supposée « authentique » est une illusion, elle n’a jamais existé depuis 1789, elle n’existe nulle part. Les grandes démocraties occidentales pataugent dans leur effondrement religieux, moral, culturel, et leur système économico-financier est une piraterie mondiale. De grâce, cessez de « préconiser ».

Jean Madiran

JEAN MADIRAN

Article extrait du n° 7775
du Mardi 22 janvier 2013

Revue-Item.com

article précédent

La Fraternité Saint-Pie X s’implante dans le VIIIe arrondissement, à Notre-Dame-de-Consolation -

article suivant

Témoignage extraordinaire de Joseph Fadelle

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS