La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Mgr Robert Zollitsch, président de la conférence épiscopale allemande

publié dans flash infos le 4 mai 2013


 Mgr Robert Zollitsch plaide pour les femmes diacres et le droit des divorcés remariés

SOURCE – La Porte Latine – 28 avril 2013


A l’occasion du synode diocésain, l’archevêque de Fribourg-en-Brisgau, Mgr Robert Zollitsch, qui est aussi le président de la conférence des évêques d’Allemagne, a invité 300 « experts catholiques » (100 femmes et 200 hommes) à réfléchir à l’avenir de l’Eglise allemande.

Parmi les sujets d’abordés il pointe du doigt celui de la raréfaction des fidèles – et des ressources qui y sont attachées -, et du clergé à l’horizon 2020 [1] et déclare – comme seule solution – s’engager « à l’approfondissement du sacerdoce commun de tous les baptisés. » [2]
Il propose aussi, comme remède à la déchristianisation de l’Allemagne, l’accès des femmes au diaconat [3], leur permettant ainsi de baptiser, de prêcher et de célébrer les mariages puisque ceci « n’est n’est plus un tabou« .
Puis c’est au tour des homosexuels et des divorcés remariés de bénéficier de l’attention particulière de l’archevêque de Fribourg-en-Brisgau [4].
Il exige donc le droit des divorcés remariés à siéger dans les conseils paroissiaux. A ce sujet, Mgr Zollitsch indique : « Il est important à mes yeux que, sans porter atteinte à la sainteté du mariage, ces hommes et ces femmes soient pris en considération à l’intérieur de l’Église et se sentent respectés et chez eux ».
Il ne s’agit pas là de simples bribes journalistiques mal découpées. Ceux qui voudraient approfondir pourront se référer à l’intégralité de la lettre pastorale de l’archevêque dans laquelle on retrouve ces deux thèmes – parmi toutes les autres réformes – en faveur desquels il prêche avec une constance qui ne se dément pas.
Souvenons-nous en effet de l’article paru dans Fideliter n° 190 de juillet-août 2009 dans lequel on pouvait déjà lire :

« Il y eut l’arianisme et le donatisme, le nestorianisme et le pélagianisme, le luthéranisme et le calvinisme. Y aura-t-il maintenant le « zollitschisme » ? Car Mgr Zollitsch, qui n’est pas l’un des moindres des évêques allemands, vient soudainement de basculer dans ce qu’on est bien obligé d’appeler une hérésie. [...] Mgr Robert Zollitsch, docteur en théologie et archevêque de Fribourg-in-Brisgau, est, de par sa charge de président de la conférence des évêques allemands, à la tête de la puissante mais déclinante Église d’Outre-Rhin, à la suite du cardinal Karl Lehmann. A plusieurs reprises, sa voix fit raisonner un langage particulièrement dissonant. Préconisant le mariage des prêtres, reconnaissant une valeur aux unions civiles homosexuelles, n’hésitant pas à affirmer que « l’Église évangélique est l’Église », ce haut prélat ne porte pas – qui s’en étonnera ? – la Fraternité Saint-Pie X dans son coeur. Pour lui, la crise de l’Église n’existe pas, « les lefebvristes se sont placés tout seuls hors de la tradition catholique et ont brisé l’unité avec le pape » »

Ces positions hérétiques, ne mâchons pas nos mots, n’ont pas empêché cet archévêque de bénéficier de l’appui officiel de Rome puisqu’il a été nommé le 5 janvier 2011 membre Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation [VIS du 05/01/2011] par le Pape Benoît XVI…
La Porte Latine
Sources : Stellungnahme von Erzbischof Dr. Robert Zollitsch/FC/VIS/LPL

—– Notes extraites de la déclaration de Mgr Robert Zollitsch à l’issue de l’Assemblée diocésaine en 2013
[1] Im Jahr 2020 werden wir nicht mehr nur weniger Katholiken und angesichts der Alterspyramide noch weniger Kirchensteuerzahler haben – und damit auch weniger Stellen.
[2]Ich werde mich einsetzen für eine weitere Vertiefung des gemeinsamen Priestertums aller Getauften
[3] Dazu gehört auch der Einsatz für neue kirchliche Dienste und Ämter, die auch Frauen offen stehen, wie etwa ein spezifisches Diakonenamt für Frauen.
[4] Und zugleich ist die Situation von homosexuell empfindenden Menschen anders als die von widerverheiratet Geschiedenen. Für die « Pastoral mit homosexuellen Frauen und Männern » haben wir vor zwei Jahren eine Arbeitshilfe veröffentlicht. Die darin formulierten Impulse in die Tat umzusetzen, steht aus meiner Sicht derzeit im Vordergrund

Revue-Item.com

article précédent

« La messe de toujours »

article suivant

A propos de la loi Taubira

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS