La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Andrzej Duda, président

publié dans regards sur le monde le 13 juin 2015


Pologne : Andrzej Duda président

Andrzej Duda président

 

Saluée comme un événement Andrzejmineur par la plupart des médias occidentaux, l’élection d’Andrzej Duda comme Président de la République de Pologne ne laisse pas de déranger l’establishment européen. Duda est le candidat du parti Droit & Justice (PiS) fondé par les frères Kaczynski et qui les avait portés au pouvoir en 2005 contre Donald Tusk du parti Plateforme civique (PO). Aujourd’hui le PiS regagne une manche tandis que Tusk est Président du Conseil européen.

Andrzej Duda est un juriste de 43 ans, professeur à l’Université Jagellon et député européen. Il est marié et a un enfant. Son parti Droit & Justice se définit comme conservateur sur les questions morales et sociales, moins libéral que le PO sur le plan économique, eurosceptique et clairement en faveur de la préférence nationale. Selon le PiS, l’Union européenne doit bénéficier à la Pologne et non l’inverse – position de bon sens élémentaire qui n’est pas forcément partagée à Bruxelles.

Duda s’oppose à toute nouvelle concession de souveraineté en faveur de l’Union européenne et rejette tout fédéralisme européen. Bien qu’il ait axé sa campagne présidentielle sur l’abaissement de l’âge de la pension et plus de dépenses de d’Etat providence, son parti s’est montré plus déterminé en matière de lutte contre la corruption et la « décommunisation » du pays. Le PiS trouve en effet anormal que d’anciens agents de renseignement communistes puissent aujourd’hui exercer une fonction publique en Pologne.

Sur le plan social, le PiS est un actif défenseur de la famille et reçoit à ce titre le soutien de la Ligue des Familles polonaises. Le parti défend de nombreuses mesures en faveur de la famille comme des logements à coût réduit pour les jeunes ménages et des primes au premier enfant. Le PiS s’oppose catégoriquement à toute reconnaissance de « droits » homosexuels. Il ne s’écarte pas en cela de la ligne de Jaroslaw Kaczynski qui déclarait que « la reconnaissance de l’homosexualité entraînerait le déclin de la civilisation ».

Bien que la fonction de président en Pologne soit plutôt symbolique, le président a quand même un certain poids en politique extérieure. Duda se méfie de l’Union européenne mais il ne parle pas d’en sortir. Par contre, il souhaite renforcer les liens de la Pologne avec l’OTAN dont il voudrait une base permanente en Pologne. Le PiS partage sur ce point le programme duPO : envoyer un signal fort à la Russie. (Christophe Buffin de Chosal)

 

Revue-Item.com

article précédent

L’Irlande: la reconnaissance légale de l’union homosexuelle

article suivant

Le Père Volpi,

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS