La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Le Père Volpi,

publié dans flash infos le 15 juin 2015


 

franciscains

Maladie du Père Volpi : quelques éclaircissements

13 JUIN 2015 / PAS DE COMMENTAIRES / 2504 VUES

 

Un proche du dossier de la très malheureuse “affaire” des Franciscains de l’Immaculée, nous a transmis quelques réflexione. Elles tentent d’éclairer des points demeurés obscurs quant à la maladie du commissaire apostolique Fidenzio Volpi avant son rappel à Dieu, et aux réactions officielles pour le moins maladroites…

La nouvelle de la mort d’un prêtre est toujours, pour un catholique, l’occasion d’invoquer la miséricorde de Dieu ainsi que rendre grâce pour le don ineffable du sacerdoce catholique, et c’est le cas pour celle du Père Fidenzio Volpi, OFM cap, commissaire pontifical des Franciscains de l’Immaculée. Cela n’interdit pas de s’interroger sur les circonstances de sa mort, surtout lorsqu’elles revêtent des formes pour le moins étranges.

Récapitulons une affaire qui a mis en émoi le petit monde – pas si restreint que cela – des blogueurs qui suivent l’affaire des Franciscains de l’Immaculée. Le 6 mai un de ces blogueurs annonce la mort du Père Volpi suite à un accident vasculaire cérébral (AVC). La nouvelle est aussitôt démentie par le site officiel avec déjà une expression paradoxale. Le communiqué officiel affirme que l’annonce de la mort est dénuée de tout fondement et dans le même temps reconnaît la réalité de l’hospitalisation en minimisant toutefois la gravité de la chose – il est question d’un simple « malaise ». Mieux encore, le 15 mai, un communiqué signé « P. Fidenzio Volpi », signifie que l’hospitalisation est désormais terminée, que commence sa convalescence, qu’il a déjà assumé à nouveau la charge du gouvernement et qu’il pourra reprendre rapidement son activité !

Le communiqué qui annonce sa mort est très classique dans la forme et c’est précisément le problème : il est clair que son décès est une conséquence directe de son attaque cérébrale. Que signifie alors le communiqué du 15 mai ? Pourquoi avoir voulu laissé croire que tout allait bien alors que des sites plus sérieux (Corrispondenza Romana, Messa in Latino) avaient déjà clairement écrit qu’ils connaissaient l’état de santé du Père Volpi et que sa vie était en jeu ? Des questions qui laissent perplexes un vaticaniste du calibre de Marc Tosatti (La Stampa)… et nous avec car la vérité est sérieusement écornée en la matière et ne fait qu’ajouter aux ombres déjà présentes sur cette affaire lamentable qui a mis à terre – provisoirement ? – une famille religieuse riche de vocations authentiques et jeune

Revue-Item.com

article précédent

Andrzej Duda, président

article suivant

Autour de Fatima: Centenaire des apparitions de Fatima

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS