La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Le cardinal Burke , de nouveau, à la Signature apostolique

publié dans flash infos, regards sur le monde le 2 octobre 2017


 

Retour sur la nomination du Cardinal Burke

 

Comme nous l’avions indiqué, le cardinal Burke a été nommé à la Signature apostolique. Certes, il ne fait pas son retour comme préfet – c’est le cardinal Mamberti, nommé 2014, qui le demeure -, mais comme simple membre. Cette nomination nous conduit à quelques remarques.

Nonobstant les démêlés et les divergences avec l’actuel pontife, le cardinal Burke n’avait jamais disparu du champ des congrégations romaines. En 2015, il avait même été nommé membre de la Congrégation pour la Cause des Saints, comme on peut le lire dans le Bulletin de la Salle de presse du Saint-Siège du 26 septembre 2015. On peut en voir un extrait sur l’image qui suit:

 

Le cardinal Burke n’est plus préfet, mais on notera que son prédécesseur, le cardinal Vallini, fait également son  retour en tant que membre de ce tribunal. Dans ces retours, on peut aussi souligner celui de Mgr Frans Daneels, qui fut promoteur de justice au sein du Tribunal Suprême de la Signature apostolique de 1989 à 2008, puis secrétaire de cette même institution du 12 avril 2008 au 16 juillet 2016.

Pour certains, François neutraliserait un opposant, notamment un promoteur des Dubia, mais cela ne peut être qu’une hypothèse. Et dans toutes les questions romaines, il y a forcément de la complexité.

On peut aussi se demander si le pape, maîtrisant peu les questions canoniques, n’a pas voulu installer à nouveau des juristes de renommée à Rome. On peut le subodorer à partir des nominations. Quelques-uns des nouveaux membres de cette institution sont des familiers du Tribunal Suprême de la Signature apostolique. Gageons qu’ils pourront jouer un rôle dans les questions juridiques. Et accompagner ainsi efficacement le pape François.

Revue-Item.com

article précédent

« le désir d’enfant n’équivaut pas à un droit à l’enfant » (Mgr Castet.

article suivant

Les résolutions « flottantes » du Premier ministre Philippe.

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS