La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Dimanche 26 novembre à 13 heure tous à Ploêrmel

publié dans flash infos le 15 novembre 2017


Je reprends, ci-dessous, un article de mes confrères de Breizh Info de ce matin…

Un collectif nommé « touche pas à ma Croix » appelle à une mobilisation, dimanche 26 novembre prochain, à 15h à Ploërmel, afin de défendre la statue du Pape Jean-Paul II, dont la croix est menacée par une décision du Conseil d’État. Il s’agit manifestement d’un collectif autre que celui qui – lorsque l’affaire avait éclaté voici quelques années – s’était mobilisé, notamment derrière Paul Anselin, ancien maire de la commune.

« Cessons d’avoir honte de notre histoire ! Cessons d’avoir honte de notre identité ! Mobilisons-nous ! Pour le maintien de la statue et de sa croix, nous appelons à l’unité des Français. » expliquent les instigateurs qui souhaitent un rassemblement unitaire et ouvert puisqu’ils déclarent que : « Lors de ce rassemblement les responsables d’organisation politique, syndicale, ou associative pourront intervenir pour délivrer leur message en soutien au maintien de la statue et de sa Croix à Ploërmel. Ce rassemblement citoyen permettra ainsi à chaque Ploërmelais, chaque Breton et chaque Français d’affirmer son attachement à la statue du Pape et de sa Croix. »

Deux revendications sont mises en avant :

Premièrement, un soutien affiché à M. Le Diffon, maire de Ploërmel afin de trouver une solution juridique acceptable face à la décision du Conseil d’État. Mais également le soutien à une privatisation de la parcelle mais qui « ne doit [pas] se faire dans l’intérêt individuel. Monseigneur Centène, l’évêque de Vannes a proposé son aide pour une solution. Afin de garantir une privatisation dans le respect du bien commun et de l’intérêt général, nous proposons que la mairie concède la parcelle à l’évêché.».

Après de premières déclarations des institutions catholiques locales qui ont semé le doute (voir notre article à ce sujet) , le diocèse de Vannes a revu – sous la pression des fidèles – sa communication, déplorant la décision du Conseil d’État. Du côté des politiques, c’est Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France qui était de passage à Ploërmel, samedi 11 novembre, dénonçant notamment « ceux qui veulent détruire la statue », qui sont, selon lui, les véritables créateurs de cette polémique.

Après la bataille juridique organisée par la Libre Pensée – dont les responsables sont injoignables – qui remportera la bataille des cœurs et de l’opinion ? Début de réponse, le dimanche 26, à 15 h.

Revue-Item.com

article précédent

Déclaration de Mgr Centène sur la croix de Ploërmel.

article suivant

Payer pour entrer dans une église?

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS