La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Le premier ordinariat pour les anglicans est créé

publié dans nouvelles de chrétienté le 18 janvier 2011


Sur le site d’Yves Daoudal:

Le premier ordinariat pour les anglicans est créé

Un acte historique.

Aujourd’hui à Londres, comme prévu, Mgr Vincent Nichols, archevêque de Westminster, a ordonné au sacerdoce catholique trois ex-évêques anglicans, Andrew Burnham, Keith Newton et John Broadhurst. Ce même jour, Benoît XVI a nommé le Rd Keith Newton premier Ordinaire de Notre-Dame de Walsingham, dont le saint patron est le bienheureux John Henry Newman. Ces trois prêtres prépareront les premiers groupes de fidèles qui, à Pâques, seront reçus au sein de l’Eglise catholique avec leurs pasteurs. De même accompagneront-ils les ministres anglicans se préparant à leur ordination catholique pour Pentecôte.

C’est une merveilleuse nouvelle de bout en bout. L’ordinaire n’est pas un évêque de la conférence épiscopale, comme cela avait été annoncé, mais l’un des anciens évêques anglicans : l’ordinariat n’est pas sous tutelle, on fait confiance aux nouveaux catholiques. L’ordinariat prend le nom de Notre-Dame de Walsingham, le grand sanctuaire marial, le « Nazareth anglais », qui fut détruit par Cromwell, et dont trois religieuses anglicanes ont rejoint l’Eglise catholique le 1er janvier en même temps que les trois anciens évêques. Et bien sûr le saint patron est Newman que Benoît XVI est allé lui-même béatifier en septembre dernier. Et enfin il est confirmé qu’il y aura d’autres ordinations à la Pentecôte.

Le Rd Keith Newton a publié cette déclaration :

« Je suis honoré d’avoir été nommé par le Saint-Père, le Pape Benoît XVI, comme premier ordinaire de l’Ordinariat personnel érigé en Grande-Bretagne en vertu des dispositions énoncées dans la Constitution apostolique Anglicanorum Coetibus. Ce n’est pas un honneur que j’ai demandé ou attendu, mais je prie pour que Dieu me donne la sagesse et la grâce d’être à la hauteur de la confiance que le Saint-Père a placée en moi.

« Mon épouse et sa famille ont été un grand soutien pour moi tout au long de mon ministère et je sais qu’ils continueront de l’être. Je suis ravi que Gill ait été reçue avec moi dans la pleine communion de l’Eglise catholique à la cathédrale de Westminster, le 1er Janvier 2011.

« Je peux considérer mes plus de 35 années de ministère ordonné avec une immense gratitude. L’Eglise d’Angleterre m’a nourri dans la foi chrétienne et c’est en son sein que j’ai découvert, à l’adolescence, ma vocation au ministère ordonné, qui m’a fait servir tant en Angleterre qu’en Afrique. Je ne vois pas ma réception dans l’Église catholique comme une rupture radicale, mais comme un élément du pèlerinage de la foi qui a commencé à mon baptême. Depuis mon adolescence j’ai prié pour l’unité, que j’ai toujours désirée, avec l’Église catholique, et la publication de la Constitution apostolique a offert la possibilité de réaliser ce rêve.

« Je suis particulièrement reconnaissant à l’archevêque de Cantorbéry, Mgr Rowan Williams, pour sa patience et sa gentillesse avec ceux d’entre nous qui ont avancé dans cette voie au cours des derniers mois.

« L’Eglise catholique, à la fois ici et à Rome, m’a chaleureusement encouragé à faire ce pas et je suis reconnaissant pour les innombrables paroles et marques d’accueil que j’ai reçues de nombreux membres de l’Eglise catholique ces derniers jours. J’espère que l’Ordinariat sera un don pour l’Eglise catholique et que les prêtres et les personnes qui rejoignent l’Ordinariat seront avec moi au service à toute l’Eglise.

Revue-Item.com

article précédent

« A Cana en Galilée, il manifesta sa gloire »

article suivant

Il faut sauver Youcef Nadarkhani et sa famille !

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS