La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Un nouveau noviciat pour les Dominicaines du Saint-Esprit

publié dans flash infos le 6 février 2014


[SPO] Un nouveau noviciat pour les Dominicaines du Saint-Esprit

SOURCE – SPO – 4 février 2014


Sous l’impulsion de l’abbé Victor-Alain Berto (1900-1968), prêtre du diocèse de Vannes, l’Institut des Dominicaines du Saint-Esprit a été fondé en 1939:

L’Institut des Dominicaines du Saint-Esprit est une Société de Vie Apostolique de droit pontifical de vierges consacrées, vivant en commun, au sein de l’Ordre de saint Dominique. Il doit sa formation et son agrégation à l’Ordre à l’abbé Victor-Alain Berto, prêtre du diocèse de Vannes, lui-même tertiaire dominicain, zélé serviteur de l’Église. A l’imitation de sainte Catherine de Sienne et suivant un mode antique de vie dominicaine disparu en France pendant la Révolution, les sœurs sont simplement des vierges dominicaines. Le vocable du Saint-Esprit a été choisi pour honorer la Troisième Personne divine que Jésus appelle l’Esprit de Vérité. Toute l’Oeuvre des Dominicaines du Saint-Esprit est confiée à la protection de Notre-Dame de Joie.

Pour résoudre des difficultés internes à la communauté, les Dominicaines du Saint-Esprit réouvrent deux maisons de formation pour les postulantes et pour les novices dans le diocèse de Toulon (à la Sainte-Baume et à Draguignan).

L’institut des Dominicaines du Saint-Esprit compte aujourd’hui 5 écoles : l’Institution Saint-Pie X (Saint-Cloud, fondée en 1945), l’Institution Saint Thomas d’Aquin (Pontcallec, fondée en 1974), l’Institution Sainte Catherine de Sienne (Nantes, fondée en 1977), l’Institution Saint Joseph (Draguignan, fondée en 1985) et l’Institution Saint-Dominique (Epinal, fondée en 1995). Ces 5 écoles dont la plupart sont des pensionnats accueillent les jeunes filles jusqu’au lycée en section littéraire (Le primaire est en général mixte jusqu’en CE2).

En septembre 2013, elles avaient fermé le foyer Notre-Dame de Joie, internat pour garçons du primaire à la 5ème basé à Pontcallec afin d’être en mesure de mieux adapter leur maison-mère pour les mères les plus âgées. La communauté compte aujourd’hui une centaine de membres.

Revue-Item.com

article précédent

LE CARDINAL BURKE AVEC LE PEUPLE SUMMORUM PONTIFICUM À SAINT-PIERRE DE ROME, LE 25 OCTOBRE 2014

article suivant

Comment l’obstacle devient un pont

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS