La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Que se passe-t-il au sanctuaire de Montligeon ?

publié dans flash infos le 17 février 2014


Que se passe-t-il au sanctuaire de Montligeon ?

Sur le site de Riposte catholique du 15 février 2014, on lit:

Le sanctuaire Notre-Dame de Montligeon, situé dans le diocèse de Séez, est un lieu dédié aux âmes du Purgatoire depuis le XIXe siècle. En 1876, le curé l’abbé Paul-Joseph Buguet, profondément affligé par trois décès dans sa famille, crée une œuvre pour la délivrance des âmes délaissées du purgatoire. En 1884, il obtient de Mgr Trégaro, évêque de Sées, l’approbation des statuts de l’Association pour la délivrance des âmes du purgatoire. Le 4 juin 1896, la première pierre de la future basilique Notre-Dame est bénie. La première messe a lieu le 1er juin 1911.

Au début des années 2000, l’évêque fait appel à la Communauté Saint-Martin pour l’accueil et la gestion du sanctuaire. L’abbé Paul Préaux est nommé Recteur  le 1er septembre 2001. Pendant 9 ans, il développe les missions. Il voyage beaucoup (Liban, Angleterre, Canada…), structure les groupes de prières en Afrique et donne une impulsion aux missions en France dans les paroisses afin de faire connaître l’Œuvre et de sensibiliser à la prière pour les défunts. Au Sanctuaire, il développe les pèlerinages. Il lance en 2008 de grands travaux pour améliorer l’accueil des pèlerins. En avril 2010, il est élu Modérateur général de la Communauté Saint-Martin et rejoint la maison-mère à Candé-sur-Beuvron (41). Il est remplacé par l’abbé Rémi Bazin, qui est très vite appelé à Rome pour d’autres fonctions. Il est remplacé par Monseigneur Jean-Marie Le Gall, ancien Modérateur de la Communauté Saint-Martin et Chapelain de Sa Sainteté.

Nous apprenons aujourd’hui que Mgr Jean-Marie Le Gall entend mettre fin à ses responsabilités au sanctuaire de La Chapelle-Montligeon. Dans sa lettre de démission qu’il vient d’adresser à l’évêque de Séez, Mgr Jacques Habert, Mgr Jean-Marie Le Gall estime

« ne pas bénéficier des conditions d’autonomie, ni du climat de confiance nécessaires pour exercer sa mission ».

Elle prendra effet le 31 mars prochain.

Revue-Item.com

article précédent

L’usus antiquor, une « mode » au dire du pape François! »

article suivant

La FSSPX et la FSSP: une question de principes

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS