La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

« Oui à la sodomie ! Non à l’Inquisition ! » : la manif contre le colloque pour la vie de Biarritz fait un flop

publié dans flash infos le 3 décembre 2012


« Oui à la sodomie ! Non à l’Inquisition ! » : la manif contre le colloque pour la vie de Biarritz fait un flop

Sous le titre « Biarritz : des centaines de manifestants contre un colloque pour la vie », l’Agence Tass-qu’à-croire-ce-que-je dis – pardon, l’Agence France Soviétique Presse… – a publié hier un communiqué sur une manifestation gauchiste contre le colloque international pour la vie organisé par le diocèse de Biarritz, qui avait été précédé d’une campagne ignoble d’affichage. Le voici…

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi à Biarritz contre un Colloque international pour la Vie, organisé depuis vendredi par le diocèse local avec un financement privé américain, et qui rassemble des religieux, scientifiques et lobbies anti-avortement de divers pays, a constaté un correspondant de l’AFP.

Au moins 800 personnes, selon des estimations de la police et des manifestants, se sont rassemblées aux abords du centre de congrès le Bellevue, à l’appel d’un Collectif pour les libertés de choix, regroupant une trentaine d’associations et des partis de gauche du Pays basque.

On ne se laissera pas voler nos droits à l’IVG, à la contraception, par une minorité contestée au sein même de l’Église, a déclaré en ouverture de la manifestation Michelle Berthier, cadre du Planning familial et coordinatrice du collectif. Elle a dénoncé dans la tenue du meeting de Biarritz une tentative de reconquête des ultras de l’Église pour un retour à l’ordre moral.

Le cortège était parcouru de banderoles provocatrices pour le colloque, en référence aux prises de position passées très tranchées de certains de ses intervenants étrangers, sur l’homosexualité ou contre l’avortement, qui ont fait débat ces dernières semaines au Pays Basque.

Oui à la sodomie, non à l’Inquisition !, Aillet, occupe-toi de ton cul…te, Seigneur, Aillet pitié de lui !, lançaient des banderoles et slogans de manifestants, visant en particulier Mgr Marc Aillet, le médiatique évêque de Bayonne-Lescar-Oloron, initiateur du colloque. Quelques pétards et fumigènes ont été lancés en direction du centre de congrès, hors d’atteinte des manifestants en raison de la présence d’une grille d’enceinte.

Le colloque international, qui accueillait quelque 25 intervenants venus des Etats-Unis, du Canada, de Russie, d’Espagne et du Vatican notamment, a surtout consisté en un échange concret d’expériences de lobbying, de stratégie de sensibilisation de l’opinion publique et des politiciens.

Il a rassemblé environ 600 personnes par jour, et a été essentiellement financé, à hauteur de 70 000 euros, par un mécène américain qui a souhaité conserver l’anonymat, selon Mgr Aillet.

On notera, avec une certaine jubilation, que ces manifestants s’en sont pris à un colloque « pour la vie ». Serait-ce donc qu’ils sont pour la mort ? Que la dame du Planning Familial dénonce « une minorité contestée au sein même de l’Église » alors même que le colloque est organisé par un évêque catholique avec des représentants du Saint-Siège… Que le Planning Familial a bien agit comme « coordinateur » du collectif sans oser signer l’affiche scandaleuse contre Mgr Aillet, en en laissant à un “faux nez” la responsabilité (y compris pénale…). Que les 41 organisations et personnalités appelant à cette manifestation n’ont réuni que 800 personnes : soit moins de 20 personnes par entité ! Pathétique et bouffon !

Source : Le Forum Catholique

Revue-Item.com

article précédent

N’en croyez pas ce que le Cardinal dit au Pape car c’est vraiment « borderline »

article suivant

Benoît XVI publie un Motu proprio Intima Ecclesiae natura pour encadrer le service de la charité

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS