La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

CONVERTI DE L’ISLAM

publié dans flash infos le 13 mai 2013


CONVERTI DE L’ISLAM (ru, 11 mai 2013) –

 

Voici un témoignage émouvant entendu samedi 4 mai lors d’un déjeuner à Paris avec une vingtaine de personnes convertis de l’Islam à l’Eglise Catholique.

« Je m’appelle Augustin, tunisien, 60 ans, converti au catholicisme. Heureusement j’ai les moyens pour acheter un billet d’avion toutes les semaines! Car tous les samedis je vole à Paris pour assister à la messe de dimanche. Deux heures d’avion tous les samedis, et deux heures tous les dimanches pour le retour !

Dans mon pays je ne peux aller à la messe, car je suis surveillé et menacé par la police, ma famille, mes collègues. J’ai étudié la Bible et le Coran. J’essaye d’annoncer l’Evangile dans mon pays et de démontrer à mes amis musulmans le mensonge et l’abomination du Coran. Je risque ma vie tous les jours. Je me trouve rejeté par mon épouse, mes enfants, mes petits enfants et toute la société; mais j’accepte de donner ma vie pour le Christ. Il a dit qu’il faut vendre tout pour acheter la pierre précieuse trouvée. J’ai tout abandonné pour rejoindre le Christ.

Vous, ici en France, vous avez la chance de pouvoir vivre votre foi sans être inquiétés, et d’avoir tant d’églises autour de vous. Ce qui m’étonne à Paris, c’est que des personnes habitent en face d’une l’église, et ne vont pas à la messe ! Ils se disent pourtant catholiques ?

Il y a une chose dont je me plains, c’est le mauvais accueil que j’ai eu de la part du prêtre dans mon pays qui m’a même refusé le baptême. J’étais obligé de venir à Paris pour pouvoir recevoir le baptême. En France aussi, c’était compliqué pour moi, car on m’a dit qu’il fallait passer par le catéchuménat… Mais enfin, grâce à Dieu, j’ai trouvé un saint abbé qui m’a baptisé sans trop de détours.

Beaucoup de Musulmans de mon pays souhaitent recevoir le saint baptême, mais ils ne le peuvent à cause des obstacles. D’abord, le prêtre catholique ne leur ouvre pas la porte, de peur d’être tué ou renvoyé dans son pays ; ensuite parce qu’ils risquent de perdre leur famille, leur travail, leur logement et même d’être emprisonnés. A Paris je logeais chez ma tante lors de mes déplacements, mais depuis qu’elle a compris que je venais pour aller à la messe, elle m’a mis à la porte ! Mais Dieu est bon et avec la charité chrétienne plusieurs familles proposent de m’accueillir…

Priez pour moi afin que notre Seigneur me protège de mes ennemis et me donne la force d’annoncer l’Evangile dans mon pays. Priez aussi pour la conversion de mon épouse et de mes enfants. Merci à vous ! «

Un évêque assista à ce déjeuner. Espérons qu’il communique aux autres évêques et à notre Saint Père qu’au lieu de pratiquer le dialogue avec l’Islam, il faut plutôt courageusement annoncer l’Evangile aux Musulmans, comme Monsieur Augustin.

Revue-Item.com

article précédent

Sainte Jeanne d’Arc

article suivant

82 énarques de 34 promotions écrivent à François Hollande à propos de la loi Taubira : Il n’est pas trop tard !

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS