La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Le Conseil famille et société de la CEF invite une idéologue du genre

publié dans flash infos le 4 mars 2014


Le Conseil famille et société de la CEF invite une idéologue du genre

Le Conseil famille et société, instance de la Conférence des évêques de France, présidée par Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre (et dont les membres sont Mgr Yves Boivineau, évêque d’Annecy, Mgr Armand Maillard, Archevêque de Bourges, Mgr François Jacolin, évêque de Mende, Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint-Etienne, Mgr Gérard Coliche, évêque auxilliaire de Lille) invite le 19 mars, à une formation des délégués diocésains à la pastorale familiale, Fabienne Brugère, philosophe à l’Université de Bordeaux, bien connue pour être une adepte de l’idéologie de Judith Butler.

F

Nous vous invitons à signer cette supplique à Mgr Pontier, président de la Conférence des évêques de France :

Monseigneur,

Nous avons appris avec tristesse et indignation que le service national Famille et Société de la Conférence des évêques de France organisait une formation des délégués diocésains à la pastorale familiale, dont l’un des intervenants principaux était Fabienne Brugère.

Cette universitaire a, à maintes reprises, critiqué férocement l’Eglise catholique qui, à l’entendre, mépriserait les femmes. Et, surtout, elle est l’une des principales tenantes de l’idéologie du genre en France.

Pour nous, laïcs catholiques, qui avons consenti depuis deux ans des sacrifices importants pour défendre les enfants et l’altérité sexuelle voulue par le Créateur, cette invitation constitue un coup de poignard dans le dos. D’autant plus douloureux qu’il nous vient de nos évêques. Oh, certes, nous savons bien que la plupart des évêques de France ont été mis devant le fait accompli et qu’ils ignorent même sans doute les orientations philosophiques de Mme Brugère. Mais comment empêcher que, dans l’opinion publique, cette invitation ne soit comprise comme un soutien des évêques à l’idéologie du genre ?

Cela nous paraît d’autant plus regrettable que, depuis quelques semaines, il nous semblait enfin possible de combattre avec des secteurs de plus en plus larges des musulmans de France, eux aussi scandalisés par l’action et l’idéologie des nihilistes contemporains – à commencer par le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon et bon nombre de ses collègues -, qui veulent leur arracher leurs enfants pour les soumettre à une propagande révoltante.

Dans le contexte politique actuel, il est à craindre que cette « formation » ne soit comprise ainsi : les évêques de France s’opposent à notre combat de laïcs catholiques contre cette funeste idéologie du genre et volent au secours d’un gouvernement aux abois qui panique à l’idée de voir les musulmans – dont il estime, à tort ou à raison, qu’ils sont ses bataillons électoraux – partager notre avis de parents et d’éducateurs.

Nous savons fort bien que l’immense majorité des évêques de France ne sont pas du tout sur cette ligne et que, comme nous, ils considèrent les fameux « principes non négociables » de Benoît XVI comme le combat politique prioritaire.

Mais, nous vous en supplions, Monseigneur, parlez : ne laissez pas croire que vous, évêques de France, avez décidé de briser la dynamique de cette alliance des Français de bonne volonté, unis autour de la loi naturelle et de la défense de l’innocence de nos enfants. Ne laissez pas croire que les évêques de France soutiennent l’absurde idéologie du genre contre toute l’anthropologie biblique, contre le projet du Dieu Créateur qui, dès le commencement, nous créa homme et femme.

Et, pour que cette parole épiscopale attendue soit nette et cohérente, nous vous supplions de déprogrammer l’intervention de Mme Brugère.

Dans cette attente, nous vous assurons de nos sentiments filiaux et respectueux et comptons sur votre prière pour notre engagement.

NB : Il semble que beaucoup d’évêques aient, non seulement été mis devant le fait accompli, mais qu’ils ignorent encore cette affaire. N’hésitez pas à envoyer un courriel à votre propre évêque en le mettant en copie de cette supplique.

 

Revue-Item.com

article précédent

Pour comprendre le conflit…Ukraine-Russie (3)

article suivant

Création d’une école primaire à Blaru – Réunion d’information le 7 mars

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS