La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Mgr Di Falco invite le Premier ministre dans sa cathédrale

publié dans flash infos le 30 octobre 2013


Mgr Di Falco invite le Premier ministre dans sa cathédrale

Dans sa chronique du 27 octobre, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, évêque de Gap, réagit à la présence du Premier ministre et du ministre de l’Intérieur à la Mosquée de Paris :

« Comme moi sans doute, vous avez appris cette excellente nouvelle, preuve de l’ouverture du gouvernement actuel. En effet, dans le respect de la laïcité, le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur se sont rendus à la Mosquée de Paris, pour une célébration de la fête de l’Aïd.

Ainsi que vous le savez, l’Aïd est l’une des grandes fêtes de la religion musulmane. Elle est célébrée le dixième jour du dernier mois du calendrier islamique, en souvenir du sacrifice d’Abraham, et elle coïncide avec le pèlerinage à La Mecque.

Le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur ont donc participé à une célébration de la fête de l’Aïd à la Mosquée de Paris en présence de mon ami Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée et président du Conseil français du culte musulman. Le maire de Paris était également présent. 

Je ne peux que me réjouir de cette visite à nos frères musulmans ainsi que des propos tenus par le Premier ministre à cette occasion. Car ce qu’il a dit en s’adressant aux musulmans, il le dirait sans doute, en tout cas je l’espère, de la même manière en s’adressant aux chrétiens, je le cite :

« À travers vous, je salue une grande religion de France. Je mesure la place qui est la sienne dans notre pays et dans notre histoire. […] J’entends la parole que vous portez pour rassembler les femmes et les hommes autour d’un message de paix et de concorde, dans le cadre de la République, et en accord avec ses principes et ses valeurs. […] Je vous le redis avec force: toute atteinte au libre exercice du culte est intolérable, et toutes les croyances religieuses doivent pouvoir s’exprimer dans notre pays dans le respect des lois de la République, de la laïcité et des convictions de chacun. » (Fin de citation)

Et Monsieur le Ministre d’assurer les musulmans de la « détermination » du gouvernement à combattre les « discriminations » et à défendre « la liberté de conscience et le libre exercice des cultes, qui comptent parmi les fondements de notre Nation. »

Alors, Monsieur le ministre, dans la logique de votre démarche, je suppose que vous avez prévu d’exprimer avec autant de force et de conviction la détermination de votre gouvernement à combattre la discrimination dont les chrétiens font l’objet. Et c’est pour cela que j’ai l’outrecuidance de vous inviter chez vous, dans la cathédrale de Gap – les cathédrales étant propriété de l’Etat –, pour le Mercredi des Cendres, début de Carême, ou pour le dimanche de Pâques, à votre convenance. Nous vous accueillerons avec tout le respect qui est dû à votre haute fonction. »

Revue-Item.com

article précédent

À Paris aussi, les églises menacent ruine

article suivant

Le pape François salue l’œuvre de Benoît XVI

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS