La Revue Item - « La Tradition sans peur »
Abonnements
Newsletter

Entrez votre adresse email

Au Pays-Bas : un parti musulman

publié dans flash infos le 18 mai 2012


Sur Correspondance Européenne, n°  251, on lit:  

Pays-Bas : un parti musulman

Le parti musulman néerlandais a annoncé son intention de briguer des sièges au Parlement des Pays-Bas. Le parti est déjà représenté à Amsterdam, à Rotterdam et dans d’autres villes néerlandaises. Le Partij Voor Moslim Nederland (Parti pour les Pays-Bas musulmans) fait campagne contre l’avortement, le mariage gay et la discrimination. Il espère participer aux élections parlementaires de 2015. Le parti est dirigé par un Néerlandais de souche, Henny Kreeft, converti à l’islam dans les années 90. Avant sa conversion, il avait des liens avec le parti de Pim Fortuyn et le parti de gauche D66. Le PMN se présente résolument comme un parti modéré et rejette officiellement tout lien avec l’islam radical. Son programme défend la liberté d’expression et la plupart des valeurs libérales voire libertaires, sauf quand elles sont en conflit avec la « sensibilité » musulmane, par exemple le mariage homosexuel. La tolérance zéro pour toutes les drogues, y compris la marijuana (tolérée en vertu des lois néerlandaises) y est aussi soulignée.

Cependant, si le parti reconnaît qu’on a le droit de tout dire, cela n’implique pas qu’on « doive tout dire ». D’où la criminalisation du blasphème de même que tous propos jugés offensants pour des motifs religieux. Criminalisé aussi, tout dommage causé à des textes sacrés, quelle que soit la religion. On suppose que cela concerne les dommages symboliques. Pour le reste, le programme du parti donne très bien le change : les non musulmans peuvent être membres du parti, les femmes et les hommes doivent être considérés comme égaux devant la loi, etc. Le parti sera basé sur les principes islamiques de la choura, terme qui désigne une assemblée, un conseil ou un tribunal musulman, et donc qui ouvre la porte à une certaine concertation. Le PMN dit rejeter « l’application aveugle » de la sharia. En matière de politique extérieure, le PMN exige le retrait des troupes d’Irak et d’Afghanistan et l’acceptation immédiate de la Turquie comme membre de l’UE, de même que le retrait de tout soutien à Israël.

Le PMN représente donc une tentative assez réussie de présenter une voie médiane, celle d’un islam tolérant et tolérable dans le sein de la société néerlandaise. Reste à savoir ce qu’en diront les électeurs musulmans. (C. B. C.)

Revue-Item.com

article précédent

Le gouvernement Ayrault est le pire ennemi de la famille

article suivant

« Je vais vous préparer une place.

 

 

articles liés

Imprimer cet article Imprimer cet article

partager cette page

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

 

Videos
Entretien par Novopress le 17/07/2011

Entretien par Franck Abed le 01/02/2011
Rechercher

Actualités RSS